Viva la résolution!

Nouvelle année, nouveau nous!

HA! T’es qui toué?
– Nouveau Mathieu, apercevant Nouvelle Caro

Je suis… Taylor Swift?
– Nouvelle Caro, qui s’essaie

Notre première résolution de l’an de grâce 2023 est d’essayer d’avoir plus le doigt sur le pouls du poignet de l’actualité du maintenant, et de vous offrir des textes vraiment au diapason des dernières tendances et de ce qui fait jaser la cité dans le talk of the town. Mais parce que les résolutions sont faites pour être brisées, nous voilà qui débarquons un 11 janvier avec un texte de résolutions du Nouvel An. C’était ça, ou notre critique du Bye Bye.

Ne manquez pas, mi-mars, nos conseils pour une Saint-Valentin sexy!
– Taylor et Swift

Voici donc comment on va tenter de devenir de meilleures personnes en 2023…

Résolution no 1 : manger moins de viande

Le meilleur moyen d’aider la planète, dit-on, c’est de pitcher le PDG d’une pétrolière dans le fleuve avec des bottes en ciment pis une couple de fuck you. Puis, juste en-dessous, il y a de slaquer sur le T-bone de porc, la côtelette de poulet et le rôti de bison.

Chaque jour au Canada, plus de 2,3 millions d’animaux d’élevage sont abattus pour finir dans notre assiette. Ben… pas juste notre assiette à nous tout seuls, là. La vôtre aussi. Pis celle d’un gars qu’on connaît pas quelque part en Alberta. Ça fait plus de 800 millions de veaux, vaches, cochons par année, et 8 milliards de poulets, canards et saucisses par décennie. C’est beaucoup.

Pis j’ai même pas fait le calcul par siècle!
– Nouveau Mathieu, parti sur une chire de multiplications

Et tout ça, ça crée des gaz à effets de serre quand les animaux pètent et à cause de la boucane quand tu mets ton steak dans la poélonne. Partir la fanne ne suffit pas à régler le problème : il faut diminuer notre consommation. C’est pourquoi en 2023, on va remplacer le steak haché du pâté chinois par de la protéine végétale texturée qu’on voit même pas la différence ou, pour les enfants fatiguants qui mangent rien, par une autre rangée de patates. On va aussi s’habituer à se faire dire «mais es-tu certain.e que tu manges assez de protéines» par notre maman ben inquiète.

D’aileurs, si vous avez de bons trucs pour cuisiner le tempeh, on les prend. À date, notre meilleure recette, c’est du tempeh congelé. Tu le mets dans le congélo, pis tu y touches pas. Simple, facile, pratique.

Résolution no 2 : mieux se fâcher

Il y a quelques années, nous avions pris la résolution de nous fâcher plus. C’était une résolution particulièrement facile à retenir, parce que depuis, on a renversé Roe v. Wade, on a envahi l’Ukraine, on a scrapé la planète encore plus, on a donné 13% des voix à Éric Duhaime, on a voté plein de lois super dangereuses pour les personnes trans, on a publié des chroniques de Christian Rioux et on en passe. (Vous aurez compris que c’pas nous vraiment, là, le on.)(Ben, le dernier, oui, il inclut les personnes qui parlent, mais les autres, non, on n’est pas le on, ben là oui, on, mais pas l’autre on.)

Ce qu’on (celui avec nous dedans) avait mal calculé, c’est à quel point nous fâcher pour toutes les injustices tout le temps allait nous brûler plus vite qu’une chandelle au gaz allumée par les deux bouts qui alimente un moteur de pickup qui spinne dans un terrain vague en Beauce. Être en crisse contre les injustices, ça fatigue sur un moyen temps, pis ça laisse pu ben ben d’énergie pour agir contre les injustices contre lesquelles on est en joualvert.

Faque cette année, on a repensé notre encrissage. On l’a aménagé autrement, un genre de feng shui du tabarnak, ou un Marie Kondo du saint-ciboire.

Does s’en câlisser spark joy?
– Marie Kondo

Au lieu de mettre toutes nos colères dans le même panier, on a fait des investissements diversifiés, pour parler comme le beau-frère de notre cousin qui trippait sur la crypto, mais qu’on entend moins depuis qu’il travaille à temps plein au Tim.

On s’choque pu tant (au moins 68 % moins, selon les dernières évaluations d’une firme externe) contre les monsieurs sur Facebook que leur photo de profil c’est eux en bédaine au camping Sainte-Madeleine oubedon un closeup de leur kémion de la libârté. Ça sert à rien. Ça nous aura pris des années à le comprendre, mais voilà, c’est fait.

On ne lit plus ni MBC, ni Christian Rioux, ni n’importe quel autre chroniqueur qui recycle (comme c’est écologique!) les mêmes discours remplis de marde en mettant un ti peu de vernis dessus pour faire passer ça pour de l’intellectualisme. Avant, on s’disait qu’il fallait lire pour comprendre ce qui se disait sur la société à l’autre bout du spectre politique. Décortiquer les discours, repérer et analyser les faux arguments répétés, cibler les failles. Maintenant, on a compris que ce qui se disait à l’autre boutte, c’était ben yienque un tas de marde avec deux coups de pinceau de Varathane su’l top.

Traitez-nous de wokes tant que vous voulez, c’est pas nos textes à nous qu’on va relire dans 20 ans avec le même regard horrifié que quand on relit les vieux textes contre le mariage gai.
– Woke-tu finir ton assiette équitablement partagée?

Toute cette énergie préservée peut désormais servir à alimenter le p’tit moteur de notre coeur pour signer des pétitions, participer à des marches ou des manifestations, caller out les commentaires problématiques dont on est témoins dans la vraie vie pis diversifier nos lectures pour couvrir nos angles morts. Mieux : il nous reste même encore une couple de cubes d’énergie (© Pierre Lavoie en pétalons moulants de vélo) de lousse pour écrire à quelqu’un qu’on apprécie qu’on l’apprécie.

Hey toué!
– Nouveau Mathieu

Quoi?
– Taylor Décoste

C’était bon ton texte dans Stresse pas, minou!
– Nouveau Mathieu, 68 % plus énergique et plus gentil

Résolution no 3 : passer moins de temps sur nos téléphones

On avait la même résolution l’an dernier, et on l’a réussie dans le sens où en 2022, on a passé moins de temps sur nos téléphones, et plus de temps sous nos téléphones, parce qu’on a pris l’habitude de le regarder couché.es dans le lit.

Cette année, on prend les choses en main. «Les choses» désignant : tout, sauf notre téléphone.

La première étape a été de désinstaller quelques app, et on peut déjà vous dire que les commentaires sous les publications Facebook de La Presse ne sont pas plus intelligents quand on passe par le site web mobile. Site mobile un peu tout croche qui a rapidement un petit goût de «quossé je fais ici moi là?» pas désagréable.

On a aussi commencé à transférer nos podcasts préférés sur des cassettes, un processus un peu accaparant, mais qui nous permet de ressortir notre walkman jaune à batteries. Plutôt que de regarder TikTok, on allume la télé et on change de poste à chaque demi-seconde. Et qui a besoin de Messenger quand il existe des services de télégrammes chantés?

Emoji de face avec les yeux en cooooooooooooeur!
– Un clown avec des ballons qui vient de sonner à ta porte

Vous aussi, vous devriez passer moins de temps sur votre téléphone, mais prenez quand même le temps de finir ce billet de blogue avant.

Résolution no 4 : lire plus

En consacrant moins de temps à faire refresh sur la page de Météomédia pour savoir s’il va pleuvoir dans vingt meunutes puis dans quinze meunutes pis là y pleut-tu, téléphone?, on a soudainement un petit peu plus de temps et pas mal plus de neurones à allouer à un noble loisir : se convaincre qu’on va arriver à la fin de notre pile à lire avant l’heure de notre mort.

Nos ambitions sont réalistes : on veut pas flasher un défi Goodreads de 360 livres ni s’plaindre, comme le fendant à Mallarmé, que la chair est triste hélas pis qu’on a lu tous les livres*. On aimerait juste ça enfin arriver au club de lecture en ayant lu le livre, pour une fois.

*Peut-être en fait que Stéphane était pogné dans un chalet dans le bois pis qu’il avait pas amené assez de lecture pis qu’il avait lu tout ce qu’il y avait sur place, comme un Reader’s Digest de 1865 pis la pile de vieux Coup de pouce de 1854 qui traînaient sur le bord des latrines.

Résolution no 5 : s’abonner au Patreon de Vas-tu finir

Toi qui t’es rendu.e jusqu’ici dans ta lecture, tu sembles être quelqu’un qui a à coeur son développement personnel et son devenissement d’une meilleure personne par des conseils de psychopop remâchés d’une année à l’autre.

Afin d’avancer sur le chemin de la pleine réalisation de ton potentiel caché, as-tu déjà songé nous pitcher du cash? (AKA nous appuyer sur Patreon?)

On ne peut pas te promettre qu’on t’aidera à tenir toutes tes résolutions pour faire de toi quelqu’un de mieux ou juste moins pire, mais on peut te garantir :

  • L’envoi mensuel d’une infolettre abondamment garnie de suggestions culturelles et d’articles à lire, de quoi améliorer de 37 % le contenu de tes conversations;
  • Un accès exclusif au groupe Facebook VIP, de quoi augmenter de 46 % ta satisfaction personnelle et doubler le nombre de fois que tu vas sur Facebook;
  • Mais surtout, notre reconnaissance et notre appréciation, ce qui valorise de 98 % notre travail.

Tu es plus du genre une fois en janvier pis après ça on en parle pu? C’correct, on prend les yienque une fois pis on en parle pu sur Buy me a coffee ou via notre PayPal.

Résolution no 6 : moins utiliser nos jets privés pour aller d’un manoir à l’autre

Le truc pour tenir toutes ses résolutions, c’est d’en pitcher une dans le tas qui est tellement facile à tenir que ça se fait-tu seul. LIFE HACK!

C’est pas si facile que ça!
– Taylor Swift, la vraie

It’s you, hi, you’re the problem, it’s you!
– Caroline Swift

On hésitait entre ça pis promettre de jamais se présenter à la chefferie du Parti conservateur.

On la garde pour 2024 celle-là.

>>Pour être tenu au courant de nos activités, inscrivez-vous à notre infolettre ou passez sur notre page Facebook. Pour nous ignorer, désabonnez-vous de notre infolettre.<<

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s