On va participer aux Chefs! (Peut-être.)

«Nouvelle saison, nouvelle brigade», annonce la page Facebook des Chefs. «Nouvelle saison, nouvelle brigade, nouveaux GIF, nouvelles Faces d’Élyse, nouveaux proverbes colombiens, nouvelles babounes pasquales, nouvelles plusses de sauce, nouveaux ça manque de sel, nouveaux qossé-qu’y-fait-là-y’arrivera-pas-à-temps-je-suis-vraiment-pas-sûr-Juge-Boulay-croise-les-bras-et-fait-un-air-sceptique pis finalement tout fonctionne comme il faut pis c’est ben bon», ajoute notre page Facebook.

Bref, l’émission Les Chefs a lancé sa campagne de recrutement pour trouver les 45 prochains aspirants-chefs qui vont nous donner un coup de vieux en racontant qu’iels ont grandi en écoutant les premières saisons animées par Julie-qui-a-sombré-dans-l’oubli.

Comment ça, juste une douzaine? On a toujours l’impression qu’y sont 45 dans le premier épisode!
– Mathieu, qui perd rapidement le compte quand y’a plus que trois personnes avec des tatous de couteau sur l’avant-bras

Et après des années à faire les gérants d’estrades (on s’était traîné des ti-coussins gonflables, alors on était ben confo dans les estrades en métal), on se dit que ce serait peut-être temps de plonger.

On va aller faire la vaisselle à l’émission?
– Caroline, qui fait déjà pas la sienne à la maison

On a donc téléchargé le formulaire de mise en candidature.


*
**

Nom : Décoste et Charlebois Prénom : Caroline et Mathieu

Date de naissance : Né.es quelque part entre 1981 et 1983, ce qui fait de nous de vrai.es représentant.es de cette microgénération hyper précise et hyper unique de xennials.

Courriel : C’pour nous envoyer des infolettres plates pis du spam, c’est ça? BEL ESSAI MAIS NON. At Gmail point com.

Ville : Entre Matane et Bâton Rouge.

Lieu de naissance : Entre les mains d’un médecin qui toppait sa cig dans le p’tit chariot en métal pour le placenta.

Êtes-vous citoyen canadien? Oui, jusqu’à ce que Pierre Poilievre devienne premier ministre. Rendu là, on verra.


Avez-vous étudié en restauration? Si oui, à quel endroit et quelles études avez-vous faites?

Nous avons commencé, sans le terminer, un stage en restauration d’œuvres antiques au Musée des beaux-arts du Canada. Mais si vous voulez parler de restauration comme dans «restauration»… On a longuement étudié le menu du Normandin. On était assis.es dans la section non fumeur sur une banquette au fond à droite, si notre mémoire est bonne.

Si vous avez étudié dans une autre discipline, précisez laquelle.

Cumulativement, nous avons étudié en musique, en journalisme et en littérature, ce qui fait de nous un triple threat capable de ne pas bien gagner sa vie dans plus de trois domaines.

Travaillez-vous dans un restaurant actuellement? Si oui, à quel endroit, depuis combien de temps et quel est votre poste?

Non, nulle part, et on n’a pu le câble depuis 2015.

Mais Mathieu a déjà travaillé au Super Frite de la Place Versailles (prenez le temps d’être impressionné.es, on va vous attendre), où il a appris des techniques de steamage de hot-dog et de flippage de boulette dignes d’un food truck équipé de pneus Michelin.

Caroline, elle, a déjà vendu des maillots de bain moches et hors de prix à des madames désagréables dans un magasin qui a fait faillite depuis. Ce n’est pas un resto, mais ça compte en criss comme expérience de vie dans un milieu sous pression.

Combien d’années d’expérience avez-vous en cuisine?

Juste aujourd’hui, on a facilement passé 35 minutes dans la cuisine à se chercher des snacks.

Énumérez les postes que vous avez occupés dans le passé :

Canal Famille, Télévision Quatre Saisons, le 3 sur la roulette, ambassadeurs pour le Luxembourg à l’ONU (1998-2003).

Pourquoi voulez-vous participer à l’émission?

On vous donne ça en trois comme en mille :

  • Toucher la face d’Élyse de nos yeux ébahis
  • Crier «OK, Chef», plutôt que «Oui, Chef»
  • Goûter aux restants après la table des juges. Inquiétez-vous pas, on amène nos propres Tupperware et on lichera pas la grosse louche.


Pourquoi croyez-vous être un bon candidat?

Parce qu’on est capables d’enfiler un coat de chef avec de l’attitude pis de croiser les bras avec détermination dans un générique.

Parce qu’on est super bon.nes pour faire un tchin au ralenti de bière commanditée.

On a aussi noté plusieurs catchphrases qui nous seraient utiles tout au long de la compétition, dépendamment jusqu’où on se rend, telles que «chef, oui, chef!», «chaud devant!», «je suis là pour gagner», «quand j’ai vu Élyse arriver avec son chariot, je me suis dit ‘’oh shit, quoi encore?’’» ainsi que «j’lâche pas, j’attends pas d’crever».

Sur une échelle de 1 à 10, qualifiez vos habiletés en cuisine en encerclant le chiffre correspondant : 1 (faible), 5 (moyen) et 10 (exceptionnel)

Les notes, les chiffres, et les échelles qui dictent notre valeur, ne sont-ce pas là des limitations typiques du système capitaliste, le même système qui mène la société à sa perte?

Pis si on fait juste dire qu’on est meilleurs en cuisine qu’en dessin, ça le fait-tu?

C’est une vraie question du formulaire, by the way. On aimerait rencontrer autant ceux qui ont le courage de répondre 1 que ceux qui ont l’assurance de répondre 10.

Quelles sont vos forces en cuisine?

On allume toujours le bon rond du premier coup, on se mêle pas souvent entre millilitres et onces, on connaît au moins trois sortes de paprika (le hongrois, le fumé et le en poudre). On est très bon.ne.s pour cuisiner sous pression (avec un Instant Pot, vraiment, la cuisson pression c’est bébé fafa), et y’a pas un couvercle pot de pickles qui nous résiste, nous pis notre truc de le taper sur le bord de la pantry.


Quelles sont vos faiblesses en cuisine?

On souffre de chronophonophobie, la phobie des gens qui crient le temps qui reste, mais on ne voit pas comment ça pourrait être un problème.

Sinon, éplucher un oeuf cuit dur sans sacrer, on trouve ça ben difficile.

Pouvons-nous nous abonner à votre Patreon?

OMG, Les Chefs! C’est vraiment gentil de demander! Ben oui. Absolument. Vous pouvez vous abonner à notre Patreon et nous donner quelques sous par texte.

Pour à peine deux dollars, vous aurez droit à :

  • Une infolettre mensuelle culturelle soigneusement curetagée pour vous;
  • Un accès exclusif au groupe Facebook VIP;
  • Notre reconnaissance éternelle.

Mais tsé, Les Chefs!, si les temps sont durs parce que tu flobbes tout ton argent à acheter des tables de produits frais dans lesquelles les concurrents finissent par prendre genre cinq brins de ciboulette et deux tomates cerises, on comprend ça. Si tu préfères nous donner de l’argent qu’une seule fois, y’a pas de trouble. Tu peux nous envoyer de l’amour (monétaire) sur Buy me a coffee ou via notre PayPal.

Quels sont vos chefs préférés au Québec?

Ricardo (le meilleur), Stefano Faita (le pot de sauce marinara), Christian Bégin (un peu chaudaille), José (à la) Distasio, pis le traiteur qui faisait les repas à Parler pour Parler avec Janette Bertrand.

Quels sont vos chefs préférés dans le monde?

Elena Arzak pour son travail avec son père à San Sebastián, Anne-Sophie Pic, Wylie Dufresne 0, Christina Tosi (big girl crush!), Daniel Humm (non, on n’est pas en train de réfléchir, c’est son nom), Carla Hall pour sa vision de la soul food, et comment passer à côté d’Alice Waters et de Dominique Crenn pour leur approche si moderne de la cuisine de saison?

Pis Gordon Ramsay, mais juste quand y’est fâché.

Nommez une recette que vous aimez réaliser ou qui vous caractérise. Détaillez.

Notre cuisine est basée sur le cycle des saisons, les produits frais du marché, un contact privilégié avec les producteurs et maraîchers de notre région et l’expression de notre terroir boréal. Une recette emblématique de notre style culinaire (certains diraient «de notre démarche») serait notre déconstruction boulangère au levain fermenté, fourré à l’émulsion de moutarde sauvage de la Gaspésie, d’oeuf de caille, d’argousier (pas de citron pour nous, ce n’est pas local) et d’huile de cameline montée au fouet, et garni de tomates ancestrales façon tataki, espuma de sel, grillades de dos de cochonnet cuites sur le coffre et verdurette.

Nous avons appelé ce plat «Le BLT», en l’honneur de nos trois grands-mères qui nous ont appris à cuisiner: Bernadette, Léontine et Tomate.

Êtes-vous une personne compétitive? Expliquez.

Je suis quand même assez compétitive, si je peux dire.
– Caroline

Je le suis crissement plus que toi.
– Mathieu

Tu gosses, je te bats à plates coutures dans la compétitivité.
– Caroline, pompée

Veux-tu vraiment compétitionner contre ma compétitivité?
– Mathieu, ben prime

Tu gages combien?
– Caroline, en train de compter des p’tits bruns

Êtes-vous de nature introvertie ou extravertie? Expliquez.

Introvertis. Si c’était possible, nous passerions notre vie sous-vide. On ne le fait pas, parce qu’on sait que ça ne servirait à rien.


Avez-vous déjà participé à une émission de télévision au cours des dernières années? Si oui, quel est le nom de l’émission et l’année de diffusion :

En 2016, on est allé.es aux retrouvailles de Claire Lamarche dans le but qu’elle nous aide à retrouver notre petite voisine de quand on avait 6 ans, parce qu’elle avait toute la maison avec les accessoires de Mon petit poney pis astheure ça vaut cher sur eBay.

Avez-vous posé votre candidature pour une émission de télévision au cours des dernières années et n’avez pas été choisi? Si oui, quel est le nom de l’émission et l’année de diffusion :

Face-à-face 2022, à TVA.

Êtes-vous vacciné? Si vous avez répondu oui, veuillez préciser le nombre de doses reçues et la date où vous avez reçu la dernière dose :

Oui, autant qu’on a pu en avoir avec nos fausses cartes de la RAMQ, et jeudi dernier.

Commentaire :

L’infirmière était vraiment gentille pis on a eu un popikeule pis un collant après parce qu’on avait bien fait ça.

Veuillez inscrire ci-dessous le nom de toute personne que vous connaissez ou avez connue qui est ou a été au cours des deux dernières années un administrateur, dirigeant, employé, agent ou représentant (incluant un pigiste) de a) Radio-Canada ou d’une de ses sociétés affiliées b) Attraction Images ou une de ses sociétés affiliées c) Toute personne ou entité participant au développement, à la création, à la production, à la distribution ou à toute autre forme d’exploitation de l’émission Les Chefs 2023.

Ben Élyse Marquis nous suit sur Instagram et a déjà souhaité bonne fête à Caroline, on a mangé au Saint-Amour à Québec sauf qu’on saurait pas dire avec certitude si Juge Jean-Luc était en cuisine ce soir-là, aussi on connaît Jean-Philippe Wauthier ben tsé pas personnellement mais genre tout le monde le connaît parce qu’il est partout, on a aussi déjà pris le même ascenseur que France Beaudoin ben encore là c’est dur à dire l’ascenseur était plein pis c’était pas à la tour de Radio-Canada mais au Centre Eaton mais entéka de dos ça y ressemblait vraiment beaucoup.

Je, soussigné, Caroline Décoste et Mathieu Charlebois mais qui parlent au je pour le concept du texte, reconnais par la présente avoir vaguement lu en diagonale mais coché que j’ai lu les règlements et conditions d’admissibilité de l’appel de candidatures pour le recrutement visant à participer à l’émission Les Chefs 2023 (ci-après l’Émission [à dire avec un ton très sérieux]); je m’engage à les respecter et j’accepte d’être lié par ceux-ci en tout temps et jusqu’à l’heure de notre mort, amen, au cours du processus de sélection des participants, ainsi que lors de la cuisson, du service et de la jugeation. Je comprends que toute fausse information est un motif de renvoi de l’Émission si je suis choisi, ou une bonne excuse pour me flusher à la fin du premier épisode pour au moins donner un bon show. Je comprends que, même si je remplis les conditions d’admissibilité, le producteur Attraction Images ou l’une ou l’autre de ses filiales (ci-après le « Producteur » [à dire avec un ton un peu ridicule]) n’a aucune obligation de me convoquer pour une audition et/ou de me choisir comme participant, et ce, même si je me pointe chez eux avec une tarte aux pommes pis que je le gosse sur Facebook. Je consens à ce que le Producteur utilise mon nom, mon image et ma voix, mon aura et mes empreintes digitales dans l’Émission (si possible avec mon nouveau single comme musique de générique), dans tout produit dérivé de l’Émission (incluant pour toute saison subséquente et tous les formats de plats congelés avec ma face dessus), que ma candidature soit retenue ou non. Sans limiter la généralité de ce qui précède, je comprends et accepte que tout matériel soumis au Producteur puisse être reproduit, adapté, diffusé, plié, décortiqué, catapulté, déconcrissé, peigné sur le côté et communiqué au public par télécommunication, par signaux de fumée ou de toute autre manière utilisée par le Producteur, dans tout produit dérivé relatif à l’Émission, et ce, sur tous les supports et les racks à linge et toutes les plateformes connues ou à découvrir mondialement incluant dans le metaverse, les chandails ironiques et les toasters qui font un dessin sur le pain, à perpétuité et sans frais 1-800, que ma candidature soit retenue ou non (mais oubliez pas de me taguez sur Instagram et Facebook). Je m’engage à faire un barbo qui compte comme une signature sur tout document requis par le Producteur en vue de ma participation à l’Émission ou aux activités promotionnelles et commerciales en lien avec celle-ci, comme être responsable d’une dégustation de petits cubes de cheddar fort sur des cure-dents au IGA de Vaudreuil. Et j’ai signé, à la place qu’y faut, ce 12ème jour du mois de pumpkin spice latté, gros foulard et sortie aux pommes en famille 2022.

*
**

Alors voilà! Soyez prêt.es à nous voir dans votre télé en 2023. Si ce n’est pas aux Chefs!, ce sera aux nouvelles, après que Céline Galipeau ait dit de quoi du genre «Deux suspects ont été arrêtés aujourd’hui alors qu’ils tentaient de s’introduire par effraction dans la roulotte de star d’Élyse Marquis, sur le plateau de l’émission Les Chefs».

Je veux pas vendre le steak de l’ours avant de l’avoir fait revenir dans poêle, mais j’ai déjà acheté un bandana.
– Caroline, optimiste

Ayoye!
– Mathieu, en direct du tattoo shop

>> Pour être tenu au courant de nos activités, inscrivez-vous à notre infolettre ou passez sur notre page Facebook. Pour nous ignorer copieusement, désabonnez-vous de notre infolettre. <<

Une réflexion sur “On va participer aux Chefs! (Peut-être.)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s