Les Flakies de la passion

Avez-vous vu le film Soul?

Pour ceux qui ne l’ont pas vu, un court résumé :

Au début, c’est l’histoire d’un musicien super talentueux qui joue de la musique incroyable. Mais après, c’est l’histoire d’un gars pris avec un enfant turbulent dans une garderie métaphysique. Puis, ça devient l’histoire d’un New-Yorkais schizophrène qui fait un épisode psychotique dans les rues de la ville. Un moment donné tu pleures, pis à la fin, c’est une touchante leçon sur l’importance d’abandonner ses rêves.

Dans Soul, les âmes doivent trouver leur « spark », ce qui va leur donner le goût de vivre. Pour certains, c’est la peinture à numéro. Pour d’autres, c’est l’équitation aquatique en zone contaminée. Pour nous, c’est le barbecue de course et la musique folk norvégienne sur rouleaux de cire. Pour Rose-Anna Vachon, fondatrice des gâteaux Vachon selon ce qu’on a lu sur la boîte, c’est la pâte feuilletée. Le feuilleté, le « flakie », c’est sa passion.

Pinky-Anna, elle a été mise sur terre pour faire feuilleter de la pâte, et peut-être faire des billots de coconut rose quand elle a du temps libre. C’est pour ça que ça s’appelle des PASSION FLAKIE, et pas des « J’haïs pas ça Flakie » , ou des « Bah, tsé, ça passe le temps pis c’est mieux qu’un coup de pied din gorlots Flakie ».

Mais une passion, c’est comme un couple : une fois de temps en temps, il faut brasser un peu les braises pour garder la flamme en vie.

Oups! Scusez, on a encore mélangé couple et feu de camp. Comme l’an dernier, quand on a passé une heure à essayer de faire cuire des guimauves au-dessus de Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau.
– Caro

Cet été, Vachon nous offre donc des saveurs exotiques et limitées en édition. Comme le mois de juillet semble avoir décidé que la chaleur c’est pour les caves, on a décidé de mettre du soleil dans notre vie en goûtant :

PASSION FLAKIE SUMMER ÉDITION ESTIVALE SAVEUR MANGUE-ANANAS ET SAVEUR CITRON VERT

Il y a aussi une saveur fraise-banane dans la collection, mais on a consulté une équipe de médecins, et après une batterie de tests à nous rentrer de longs Q-tips dans tous les orifices, ils nous ont confirmé que nous ne sommes pas des enfants de cinq ans. Pis fraise-banane, c’est une saveur d’enfant de cinq ans. Si vous mangez encore ça à l’âge adulte, vous devez aussi être du genre à manger de la plasticine. Non merci.

Pour une raison qui nous échappe totalement, Vachon n’a pas pensé en faire aux fruits de la passion. Come on, Vachy ! Des Fruits de la Passion flakie ! C’était juste là, ça attendait d’être ramassé. C’est définitivement une des grandes occasions ratées de l’été 2021, ex-aequo avec l’occasion de fermer ta yeule si tu chiales contre les mesures sanitaires sans avoir pris ton rendez-vous de vaccin encore.

Autre option : les Passion Flakiwi.
– Mathieu, roi du jeu de mot pâtissier

Présentation suggérée

« Essayez-les congelés », recommande la boîte. Comme on est pas du genre à s’ostiner avec un objet inanimé fait en cartron, nous obtempérâmes. Awèye dans le congélateur, mon PF. On se reverra dans une heure.

Ce n’est pas la seule idée que Vachon a pour pimper ses produits. Leur site web a même une section « Suggestions du pâtissier », où le pâtissier de Vachon propose mille et une (ou juste douze, si on veut être rigoureux) recettes pour apprêter leurs délices.

Par exemple, si tu veux insulter Martin Short, comédien américain et inventeur du shortcake, tu peux ouvrir ton Passion Flakie et y paqueter des petits fruits et de la crème fouettée.

Si tu travailles dans les cuisines d’un chic club de golf où le maître d’hôtel fait une syncope quand il voit un client arriver en jeans, tu peux transformer un banal billot coconuté en petit canapé haut-de-gamme fancy-fancy ti-doigt en l’air simplement en le coupant en tranche et en le surmontant d’une délicate feuille de menthe.

Wow! C’est comme le Ritz!
– Caro, qui parle du biscuit, pas de l’hôtel

As-tu déjà pensé mettre un Ah Caramel! dans le blender avec de la crème pour t’en faire un popsicle? Non? Ben le pâtissier de Vachon, lui, oui.

Qu’est-ce que tu veux qu’il fasse d’autre de ses journées que de penser à des affaires de même, le pâtissier? C’est pas comme si on lui demandait d’inventer des nouvelles saveurs de Ah Caramel! à tous les deux mois. Le Ah Caramel! est pas mal juste au caramel depuis le début. On a même jamais pensé à jouer avec la ponctuation. Un Ah Caramel?, avouez que ça piquerait la curiosité.

Mon pitch : le Oh Caramel!. C’est comme un Ah Caramel!, mais qu’on met le chocolat à l’intérieur et on enrobe le gâteau dans le caramel.
– Mathieu, prochain pâtissier de Vachon.

Bref, après une heure à flagosser sur le site des ti-gâteaux Vachon, où on a découvert qu’ils ont élaboré un système de pastilles comme à la SAQ pour classer leurs ti-gâteaux (pourquoi? Pour qui? Pis ça se pourrait-tu qu’un Pique, ce soit juste un May West en rectangle? Tant de questions sans réponse…), le timer de notre congélateur a sonné. Les Passion Flakie étaient parfaitement congélatés.

Pour faire une plus belle présentation, on a décidé de les couper en deux, en diagonale. Avec celui à la mangue, tout s’est bien passé. Regardez-moi ça, comme ça fait chic.

Mais en coupant celui à la lime, nous fûmes immédiatement éblouis par une lumière intense comme le soleil lui-même.

C’est que le filling à la lime est d’un vert fluo phosphorescent. Tu traînes ça en camping et tu peux t’en servir comme lampe de poche pour aller de la tente à la bécosse en plein milieu de la nuit. C’est pas la bûche de Noël du campeur à Chagnon qui peut en dire autant.

Dégustation

Puisqu’on porte encore notre masque de soudure, histoire de ne pas brûler nos rétines, commençons avec celui au citron vert.

La congélation donne un petit kick au goût de lime. C’est pas pire. On irait pas jusqu’à dire que c’est rafraîchissant, ça ne gagnerait pas un concours de brainfreeze contre un popsicle, mais c’est quand même un peu frais.

Wouh! M’a aller me mettre une petite laine, je cré ben.
– Caro, 78 ans

Le goût de mangue-ananas est aussi assez réussi. On se prend à fantasmer de croquer dans un petit morceau d’ananas à travers la farce sucrée. On dit pas qu’on va blender ça avec du lait de coco pour s’en faire des bâtonnets glacés de pigna coladâ (prends des notes, le pâtissier!), mais c’est quand même raisonnablement estival.

Le séjour au congélateur était une bonne idée. Pas tant parce que ça nous rafraîchit l’intérieur que parce que ça paraît moins quand c’est congelé que les Passion Flakie, c’est la pire pâte feuilletée en occident. C’est une pâte qui s’émiette sans jamais faire le moindre crounche-crounche. Une pâte qui ne goûte absolument rien, ce qui est un problème puisque le crémage est toujours tellement mal réparti que tu finis inévitablement avec trois bouchées de pâte décevante en cours de route.

Tu montres ça à un pâtissier français pis il te sort de sa boutique en te lançant ses croissants de la veille.

Passion ploguer notre Patreon

Tout comme Rose-Anna Vachon, nous aimerions vivre de notre passion : manger de la crap, mais prétendre que c’est pour le travail. Si tu veux nous aider à atteindre cet objectif de vie, il n’y a rien de mieux qu’un abonnement à notre Patreon!

Tout comme une boîte de Joe Louis, l’abonnement t’apportera plus d’un petit bonheur, soit :

  • Une infolettre mensuelle spéciale si intéressante que tu vas crier « BEN VOYONS DONC! » au moins quatre fois par lecture;
  • Un avertissement 24 h avant la plèbe qu’un nouveau texte est arrivé;
  • Un groupe Facebook exclusif réservé aux VIP (pour Very Important Patreon), dans lequel on poste des petits bonus et on jase avec vous de quel est le meilleur gâteau Vachon et pourquoi c’est le Billot.

Mettons que tu n’as pas les moyens d’un abonnement, tu peux toujours nous offrir une p’tite binne monétaire sur l’épaule du budget en donnant juste une fois sur Buy me a coffee.

Merci !

Vas-tu finir ton édition estivale?

Mouin.

Les saveurs sont le fun, vraiment, et congeler le Passion Flakie cache habilement que la pâte feuilletée est comme du carton ondulé qu’on aurait mouillé puis laissé sécher, mais ça ne suffit pas à cacher un fait indéniable…

Madame Vachon est pu autant passionnée qu’elle l’était par la flakitude. Si elle l’était encore, elle n’accepterait jamais qu’on vende du si piètre feuilletage avec son nom dessus. Get tes shits together, Rose-Anna! T’es rendue à vendre de la pâte feuilletée sans beurre, avec une farce crémeuse pas de crème !

Hé oui! Les Passion Flakie sont sans œufs et sans produits laitiers. Comme quoi t’as pas besoin de rajouter du sirop d’érable dans quelque chose pour que ce soit végane.
– Mathieu, qui s’est rapidement tanné des recettes de Jean-Philippe

On ne veut pas être les vieux qui disent que c’était meilleur dans leur temps, mais… les Passion Flakies, c’est comme les tests dans le Filles d’aujourd’hui, et c’est comme la nostalgie : c’était meilleur dans notre temps.

→ Pour être informé chaque fois qu’un nouveau texte débarque ici, inscrivez-vous à notre infolettre. C’est aussi gratuit et délicieux qu’une dégustation de soucisses au Costco. ←

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s