Jalapeño, président, limonade : fait trop chaud pour trouver un titre

Tu sues trop pour lire 1500 mots? Ça tombe bien : on sue aussi trop pour les écrire.

Faque checke ben : c’est de la limonade. Y’a un petit kick de jalapeño dedans, parce qu’on vit à une époque qui ne respecte rien.

C’est pas pire.

OK? Good. On peut tous retourner dans la piscine, là?

[Mathieu part en courant pis se fait un gros flat sua bédaine en plongeant.]

Marcoooo!
– Caroline, les yeux fermés

Calliari!
– Mathieu, trop content que le Pacini rouvre enfin

Hey! Sortez de ma piscine ou j’appelle la police!
– Le voisin pas cool pantoute

Quoi? Tu veux un texte pareil? Harg… Comme on dit quand on regarde le parti républicain américain se mettre à tripper sur l’idée d’un coup d’État : FACHOOOOOO!

OK, OK. Parce que tu nous soutiens sur Patreon (tu fais ça, right?), on va sortir le ventilateur, se mettre un ice pack dins bobettes, se sprayer deux pousch de déodorant en d’sour des seins, payer deux ou trois Gen Z sur la PCU pour secouer des rameaux dans notre face et se verser un verre d’eau qui va s’évaporer avant qu’on ait eu le temps de le boire. Aujourd’hui, on essaie…

CHOIX DU PRÉSIDENT
LIMONADE À SAVEUR DE JALAPEÑO PC

Avec le réchauffement climatique qui nous climate le réchaud, les canicules se font de plus en plus courantes et de plus en plus pesantes, surtout dans le temps de Noël. Et avec la météo qui fait, on vient qu’on sait pu comment s’habiller, ou même si on doit s’habiller tout court.

Pour faire face aux vagues de chaleur, nos ancêtres préhistoriques avaient plus d’un tour dans leur sac en silex. Leurs trucs allaient du plus simple (sauter dans la rivière en bobettes en silex) au plus complexe (mourir d’une insolation et quitter ce monde maudit). Et il y avait aussi, évidemment, le classique grand verre de limonade bien froid, à partir de citrons pressés au silex et sucré au… oui, vous l’aurez deviné, au silex.

Flairant la bonne affaire kek millénaires plus tard, le Président du Choix a placé son petit stand sur le bord du trottoir et s’est fait une pancarte écrit «LimonadƏ». Probablement pris avec des restants de quand il a ouvert un stand à jus de piments forts pis que ça a pas vraiment pogné, le Président a décidé de joindre le jalapeño à l’agréable.

«Ah zing-ah zing-ah!» chantaient les Filles Épicées. Notre préférée était d’ailleurs Mild Spice.

«Vous pensiez tout savoir sur la limonade et vous étiez persuadé que plus rien ne pourrait vous surprendre en ce sens. Nous l’avons donc relevée quelque peu.» Eille scusez, Monsieur Le Chef d’État non élu des Décisions Discutables, mais on n’a pas fait quatre ans d’université à la prestigieuse London School of Lemonade pour que t’arrives de même pis que tu penses nous surprendre en ajoutant un p’tit peu de pouèvre. Des limonades de toutes les couleurs pis de toutes les saveurs, on en a dégusté, on en a bu, on en a pissé aussi! Faque modère tes ardeurs, ça va nous en prendre plus que ça pour nous «surprendre en ce sens». (Dans quel sens d’ailleurs? Faudrait préciser, parce que c’pas tous les sens qui sont aussi agréables quand on est surpris en.)

Préparation et présentation suggérée

Limonade est un mot formé du latin limo-, qui veut dire «fait avec du citron», et du grec -nade, qui veut dire «pis ben ben de l’eau pis du sucre».

Cette simplicité est normalement ce qui fait le charme de la citronnade, qu’elle soit fraîchement pressée ou versée directement d’un carton vert qui doit contenir autant de vrai citron que Denis Coderre contient de nouvelles idées. Mais le Premier Ministre des Options, il voit pas ça de même. Pour lui, la limonade, c’est du sérieux et du fancy.

«La Limonade à saveur de jalapeño PC est aussi rafraîchissante que vous l’espérez, mais elle a aussi un petit goût piquant qui la rend plus intéressante. Ses notes de poivre fraîchement moulu et la présence d’une épice à la fois douce et vive qui lui donnent un goût agréable vous invitent à la déguster lentement. Rien ne presse, sauf peut-être d’aller chercher de la glace concassée et un peu de sel à mettre sur le bord du verre.»

Calvaire, Choix du, calme-toi le Président! On va pas commencer à importer de la glace de l’Islande concassée par Björk pis du sel de l’Himalaya pour servir une limonade pognée dans le frigo d’un Loblaws de l’Ontario.

On retient quand même l’idée d’utiliser un verre. Ça va nous donner un petit air civilisé, qui sera immédiatement contredit par le fait qu’on s’éponge le dsour de bras avec le bas de notre camisole Harley Davidson.

Dégustation

On a commencé par caler deux grands verres en lâchant un p’tit rot, pour ensuite se souvenir qu’il fallait y goûter. Scusez, la chaleur affecte nos fonctions cognitives.

T’es qui toé?
– Mathieu, en se regardant dans le miroir

Qui parle?
– Caroline, pas convaincue de savoir qui elle est anyway

On a donc entrepris de laisser le «petit goût piquant qui la rend plus intéressante» surprendre nos papilles en ce sens.

Dans quel sens? Celui-ci?
– Caroline, qui pointe dans le vide, pas sûre

Non, celui-là. Enfin, j’pense.
– Mathieu, pas plus sûr mais plus confus

Si cette limonade relevée était un film d’horreur, on aurait passé les 20 premières minutes à essayer de deviner qui était le tueur (c’était Joe tout ce temps. Joe La Peño.), les 20 suivantes à espérer faire un saut mais à voir venir la twist, les 10 suivantes à chéri irais-tu partir une autre batch de popcorn pis on va manquer de Pepsi pis il reste-tu des mini Turtles dans la boîte en métal que ta mère nous a donnée à Noël je feelerais pour des mini Turtles, les 20 suivantes à somnoler le ventre plein de popcorn pis de mini Turtles que y’en restait finalement, pis les 20 dernières à ronfler solide pour se réveiller su’l générique.

Faque on n’a pas été plus ébaubis que ça, non.

On a vécu plus d’émotions fortes entre le moment où on l’a mise au frigo en revenant de la picerie pis le moment où on l’a dégustée pour la job, parce qu’on a vécu dans la peur chronique que les enfants décident de s’en prendre une grande lampée à même la bouteille pendant qu’on était occupés à regarder notre cell. On les voyait déjà, pleurant, la bouche en feu, criant «Pourquoi, mère, m’as-tu laissé brûler mes toutes jeunes papilles? Tu te torcheras toute seule, rendue à l’hospice!»

Ça goûte pas tant le jalapeño. Il y a plutôt un petit fond de goût d’eau de concombre avec une touche de poivre venteux, le même poivre venteux et tout sec qu’on trouve dans les p’tits sachets d’ustensiles de la livraison de Poulet Benny. On ne sait pas comment l’Élu de la Résolution a réussi son coup, mais la limonade goûte le sec.

Ce bout-là surprend en esti, on se doit de l’avouer. On l’aurait jamais vu venir.

Pause publicitaire «on descend dans le sous-sol des parents en banlieue pour faire semblant d’aller pisser en paix mais on veut juste de la fraîche»

Tu sais ce qui amènerait un vent de fraîcheur dans ta vie? Un abonnement à notre Patreon!

Goûteux et désaltérant comme un pops fusée trois couleurs, l’abonnement t’offre ceci :

  • Une infolettre mensuelle spéciale si intéressante qu’elle te donnera d’agréables sueurs froides;
  • Un avertissement 24 h avant la plèbe suante qu’un nouveau texte est arrivé;
  • Un groupe Facebook exclusif réservé aux VIP (pour Very Important Piscines), dans lequel on offre du contenu ben le fonne entre deux séances d’épongeage de sueur dans le front.

Chaque cenne investie dans notre carrière est une cenne de moins à traîner dans tes poches.

Mettons que ta Visa a fondu dans ton wallet et que tu n’as pas les moyens d’un abonnement, tu peux toujours nous offrir une p’tite citronnade juste une fois sur Buy me a coffee.

Vas-tu finir par caler ton verre?

When life gives you Lennon, make The Beatles.
– Dicton britannique

Quand la vie te donne des citrons, essaie de les échanger contre des limes, ou des yuzus si t’es ambitieux. C’est bien meilleur. Mais si le gérant de la vie est pas ouvert aux échanges, de la limonade ce sera. Pis tu seras pas tant mal pris.

Est-ce que cette limonade présidentielle remplit son mandat de désaltérance? De par son statut de liquide dont on peut ralentir la vibration des molécules par un processus de refroidissement : oui.

C’est vrai que ça marche pour combattre la chaleur. Plus qu’un verre de lait au chocolat ou de faire cuire une dinde, mettons.

Remplit-elle sa promesse de jalapeño? Mettons que si ton but c’est d’en verser sur tes prochains nachos gratinés, oublie ça.

On pourrait s’en faire nous-mêmes, de la limonade. Après tout, on a un limonadier. Mais chaque fois qu’on a essayé de s’en servir, on a juste fini avec des citrons pleins de trous. Moyenne patente à gosse.

Peut-être qu’il faut presser le limonadier? Ou le planter pour faire pousser de la limonade? Si quelqu’un a la réponse, envoyez-nous un courriel s’il vous plaît. Et prenez bien soin de nous l’expliquer 3 pis 4 fois de façon hyper détaillée avec des graphiques si possible, peut-être même des GIF, une vidéo ou au pire, appelez-nous pour un Zoom. Y fait trop chaud pour penser.

→ Pour être informé chaque fois qu’un nouveau texte débarque ici, inscrivez-vous à notre infolettre. C’est aussi gratuit et délicieux qu’une dégustation de soucisses au Costco. ←

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s