À toi pour trois fois par jour, ta Marilou

As-tu déjà soupiré en regardant le contenu de ton garde-manger, en te disant «criss, j’ai pas le temps, ni l’énergie, ni la volonté de faire cuire du riz»? As-tu déjà rêvé à un riz instant, qui cuirait super vite, que t’aurais même pas besoin de cuisiner? Genre un riz prêt en moins de 2 minutes? Genre un riz qui salirait rien à part une fourchette pis que tu pourrais manger à même le sac devant une reprise de L’amour est dans le pré?

Si oui, de un, as-tu pensé consulté pour ta très probable dépression? Et de deux ça tombe bien parce que c’est ça qu’on mange à souère.

Et si non, ça tombe bien aussi!

Ce soir, si t’as envie de prendre le temps, de prendre ton temps, de regarder dans le vide en souriant, de mettre le piton de la luminosité dans le tapis sur un fond blanc, gris ou beige, de mettre une tranche de concombre pis de citron dans ton eau pis d’appeler ça ta petite folie, de tout attacher avec du raphia incluant ton/ta partenaire dans un jeu coquin zéro déchet et de faire quelque chose un nombre précis de fois en une journée comme tout le monde mais d’en faire ta marque de commerce, t’es au bon endroit. T’es sur ton X. (T’es aussi sur notre site, by the way).

Alors prépare ton arrangement floral savamment négligé, mets ton plus écru des cardigans à boutons de bois et fournis tes sourcils parce qu’on déguste du…

RIZ BEURRE & PERSIL
TROIS FOIS PAR JOUR

Le sac de jute est indispensable, comme il peut à la fois servir de sac d’épicerie, d’accessoire pour la prise de photo, de robe d’intérieur à fines bretelles et de poche de conservation à patates pendant l’hiver.

Marilou s’est récemment retrouvé sur la sellette, soupçonnée qu’elle fut d’avoir copié la recette de muffins verdâtres d’une autre blogueuse qui avait sûrement inventé la recette, elle, parce que c’est une recette complètement unique et non pas quelque chose qui sort des pages et des pages de résultats qui donnent un peu mal au coeur sur Google Images. 

Y’a rien de plus santé que quelque chose que tu n’as pas envie de manger. Zéro sucre, zéro calorie, zéro gras trans. Parfait.

Le vrai scandale dans cette affaire, c’est que la recette de Trois fois par jour donne 15 muffins. Dans un monde où les moules à maffeunes ont juste 12 places, on fait quoi avec les trois qui dépassent, Madame Par Jour? ON FAIT QUOI? 

Quant à nous, on mangeait trois fois par jour bien avant qu’elle parte son site. On ne dit pas qu’elle nous a copiés, mais bon… les faits parlent d’eux-mêmes.

Parce qu’on n’est pas rancuniers, quand on a vu que Trois Marilou par jour s’était lancée dans les plats préparés, on a eu envie de l’encourager. Mais que choisir? 

Il y a des cuisses de poulet aux olives et citron, du poulet au beurre, un cari de légumes-racines, un couscous au féta et… un riz au beurre et au persil. C’est un peu comme avoir un menu avec des tagliatelle carbonara, une lasagne, un mac and cheese et… des pâtes à la margarine.

Sur le site de IGA (L’Institut Gastronomique des Aliments), on explique que les produits prêt-à-manger Trois jours par Lou ont été «inspirés des recettes les plus consultées sur son site Web». Vraiment, gens de l’Internet? Vous allez souvent sur des sites web pour trouver des recettes de riz blanc? Googlez-vous aussi «eau tiède recette» ou «toast sèche avec rien dessus»?

Tout ça pour dire que, évidemment, on s’est pitchés sur le riz au beurre et au persil.

Évidemment.
– Caroline

Éééévidemment.
– Mathieu

Deux fous dans une poche de plastique sous-vide, tsé.

Les ingrédients sont très très WYSIWTTDPQTP6PP (What you see is what tu te demandes pour quossé tu payes 6 piasses pour) :

Cette simplicité est un choix, comme nous l’explique le texte imprimé sur le côté de la boîte. Texte probablement écrit par David Goudreault pour se relaxer d’être attaqué par la nouvelle gauche, tellement ça rime pis ça se slamme bien.

Ce riz d’accompagnement
est une solution santé
aux versions express offertes sur le marché
avec des ingrédients sains qu’on peut prononcer
notre riz est le choix sensé
nous l’avons assaisonné
sobrement
pour qu’il complémente
tous vos plats
en prime il est
impossible à rater
a guaranteed success

– Prochain prix de poésie Radio-Canada

«Assaisonné sobrement», c’est une expression en marketing qui signifie «moins y’en a, plus c’est cher», probablement parce que chaque branche de persil a été consacrée et remerciée avant d’être mise dans le sac, pis «ingrédients qu’on peut prononcer», c’est assumer que personne dit «persile», ce qui est assez présomptueux en soi.

Rize basmati, Behurre, Persile Fré, Zel, Po ivre.
– 
Nigella «Micro ouavé» Lawson

Préparation et présentation suggérée

Le riz de Mari fois par Lou vient dans un sac en plastique, où il est serré serré tight tight compressé comme une poche de cycliste dans un cuissard de cycliste.

La seule chose plus tight que ça, c’est le budget logement d’un étudiant de l’UQAM.

On peut le préparer de deux méthodes. La première va comme suit : 

Sortir un chaudron, attendre 5 minutes que ton eau bout, pour ensuite laisser chauffer 15 minutes. Voilà qui est diablement plus efficace que de sortir un chaudron, faire bouillir ton propre riz 15 minutes et attendre 5 minutes. Oups, non. C’est exactement la même affaire. C’est chou vert et vert chou que tu as payé six dollars pour. C’est blanc bonnet et bonnet blanc cassé avec le logo de Trois Lou par Mari sur l’emballage.

On ne dit pas qu’on a l’impression de se faire avoir, mais c’est juste parce que nous, on peut mettre les six dollars que ça nous a coûté sur nos impôts.
– Caro et Mathieu, qui vivent leur vie rêvée

Si on achète du préparé d’avance, c’est quand même pas pour avoir l’impression de le préparer nous-mêmes pendant. Si Michelina’s nous faisait brasser notre propre béchamel, on mangerait pas mal moins de ses lasagnes congelées.

Fuck that. C’est quoi la deuxième option?

La méthode au micro-ondes, beaucoup plus rapide, nécessite que tu fasses une entaille de 1 cm dans le sac et que tu fasses chauffer à puissance maximale pendant 2 minutes, ce qui diffère en tous points de la recette du riz instant Uncle Ben’s, qui exige que tu coupes un bout (c’est vraiment pas comme une entaille, crois-nous sur parole) du sac sur environ 10 mm (not the same thing que 1 cm) puis que tu réchauffes à pleine puissance (rien à voir avec maximale) pendant 120 secondes. Heureusement que Trou fois par Marijour est là pour inventer une nouvelle façon de cuire le riz qu’on a jamais vue avant et qu’on ne peut pas du tout se procurer pour trois fois moins cher deux allées plus loin dans la même esti d’épicerie. HEUREUSEMENT.

C’est plus rapide que la méthode par et pour les chaudrons, et avec le temps gagné, tu peux faire une belle mise en scène dans ton micro-ondes. Tu regardes ça tourner, c’est divertissant comme un show des Soeurs Boulay dans ta cuisine.

Si tu n’as pas immortalisé ton riz dans une poche de jute avec des fleurs, as-tu vraiment vécu?

Mais peu importe la méthode choisie, quand tu vas sortir le riz de la poche, ton riz va être en forme de poche. Comme celle d’un cycliste qui enlève son cuissard. Ça fait le même bruit de relâchement de succion, et on a la même envie de détourner le regard en criant «Jean-Paul, franchement, pas devant les enfants!».

Aucun enfant n’a été témoin d’un Louis Garneau slip dans l’écriture de cette joke.
– La direction

Ce riz possède d’étonnantes propriétés de camouflage dans une assiette beige. Qui peut dire où le riz commence et où le grès finit? L’armée américaine voudra assurément en enduire ses avions furtifs, si ce n’est pas déjà fait

Dégustation

Coudon, fallait-y ajouter de l’eau quelque part dans le processus et on l’a manqué, occupés qu’on étaient à faire nos frais avec les fleurs pis la jute? C’est sec comme du riz cru, mais mou et chaud. 

Seccrumoucho!
– Pasquale Vari, tellement insulté qu’il crie en italien

Quand on était petits, nos mères nous disaient tout le temps de pas manger de sable parce que c’était pas propre pis que les chiens faisaient pipi dans le sable pis que les vieux bonhommes éteignaient leurs botchs dedans.

Fast-forward 35 ans plus tard : on a payé pour manger du sable. Pis cher à part de ça.

Les cuisines de Trop de fois par jour ont réussi un tour de force, soit de faire disparaître toute l’eau d’un riz cuit sous-vide, dans un emballage dans lequel rien ne peut entrer ni sortir. C’est impressionnant, on ne s’attendait pas pantoute à ça. Tu t’installes pour manger un p’tit riz, pis t’as droit à un show de magie en même temps. Dinner & show & bracelet de cuir de Luc Langevin!

Tiens, Marilou, on a arrangé ta recette et on te donne le droit de nous plagier.

Avec un ingrédient de plus, tu pourras peut-être même charger sept dollars pour!

Côté saveurs, ça goûte le beurre plus que le persil, et le sel plus que le basmati.

Une seule tasse de ce riz te fournira presque le quart de ta portion recommandée de sel pour la journée. Alors qu’on écrit ce texte, on a les lèvres qui gercent, on ferait rusher la petite machine qui prend la pression au Jean Coutu, et on vient de caler deux litres d’eau. C’est aussi dommageable pour nos reins que du St-Hubert, si St-Hubert se spécialisait dans le riz pas cuit.

Dring dring dring que désirez-vous?
Pout pout pout 280 grammes de riz pas cuit mou!
– Les Riztisseries St-Hujour

On remarque aussi en lisant les valeurs nutritives qu’on vient de prendre 27% de nos gras saturés pour la journée, ce qui ne laisse pas beaucoup de lousse pour notre traditionnel shooter d’huile à friteuse en fin de soirée. Pis là, on se rappelle le petit poème imprimé sur le côté de la boîte… On peut même encore entendre Grand Corps Malade nous le réciter : «Ce riz d’accompagnement est une solution santé aux versions express offertes sur le marché».

Vraiment, Mari Trois Jour par fois Lou? Vraiment? Parce que si on va voir une version express offerte sur le marché, mettons le Ben’s Original™ Ready Rice™ Butter & Garlic Flavored Rice et qu’on compare, à portions égales : 

Gras saturés – Marilou : 5g VS Ben’s : 1,12g
Gras trans – Marilou : 0,3g VS Ben’s : 0g
Cholestérol – Marilou : 25mg VS Ben’s : 0g
Sodium – Marilou 530mg VS Ben’s 375mg
Robes en jute – Marilou 100% VS Ben’s 0%

On peut peut-être prononcer tous les ingrédients de la recette de Loutrois Rami Jois par Tour, mais c’est quand même pas comme manger trois morceaux de céleri. Pis encore là, avec un peu de pratique, c’est même pas si difficile que ça de prononcer maltodextrine.

Ça s’appelle juste «Ben’s», maintenant? Qu’est-ce qui est arrivé au Uncle? Le neveu est mort?
– Mathieu, qui suit pas trop les nouvelles du wokistan ces temps-ci

Pause publicitaire au tofu soyeux

As-tu choisi le bonheur récemment? Si tu as l’impression qu’il manque quelque chose à ta vie dans ton décor crème et beige foncé, c’est le moment de devenir un.e mécène!

Non seulement tu pourras indiquer dans ton profil LinkedIn que tu es un.e patron.ne des arts, mais tu auras aussi droit à :

  • Une infolettre mensuelle spéciale tellement intéressante qu’on songe à la proposer à un éditeur;
  • Un avertissement 24 h à l’avance de la parution d’un nouveau texte, comme ça tu peux caller malade pour mieux en profiter;
  • Un groupe Facebook exclusif destiné aux VIP (pour Very Incroyables Patreon), qui est le plus proche d’un safe space que l’Internet peut offrir
  • Le sentiment profond et durable de contribuer à façonner le Québec artistique de demain

Si tu as menti à un quêteux en lui disant que tu n’avais pas de monnaie mais que t’avais un p’tit 2 ou un p’tit 5 en papier, tu peux aussi, sans engagement, nous payer un café sur Buy me a coffee!

Vas-tu finir ton schmou salé?

Checke ben, on va te rendre service : 

  1. Achète du riz basmati. Prends-en un pas pire. Dépense jusqu’à 6 dollars pour, mettons.
  2. Sors ton chaudron, mets deux tasses d’eau dedans. Fais bouillir.
  3. Ajoute une tasse de riz et un petit peu de sel.
  4. Baisse le feu à 2-3, mets le couvercle et touche à rien pendant 15 minutes. Ça, c’est exactement le temps de faire jouer trois fois Ella elle l’a, de France Gall.
  5. Éteins le feu, enlève le chaudron du rond. Touche à rien pendant 5 minutes. Ça, c’est le temps de faire jouer une quatrième fois Ella elle l’a, de France Gall.
  6. Ton riz est prêt, tu peux garnotter autant de beurre et de persil que ça te tente dedans.

Voilà. Tu as maintenant un riz au beurre et au persil, une bonne toune dans la tête, et il te reste assez de riz pour refaire la recette plein de fois.

Bonus : ton riz est pas sec!

→ Pour être informé chaque fois qu’un nouveau texte débarque ici, inscrivez-vous à notre infolettre. C’est aussi gratuit et délicieux qu’une dégustation de soucisses au Costco dans l’ancien temps. ←

2 réflexions sur “À toi pour trois fois par jour, ta Marilou

  1. Alors déjà, bravo pour ce texte,.si j’en avais l’autorité, je vous attribuerais séance tenante un Olivier Pullitzer assorti d’une quinte de toux non-covidienne mais post-fou rire. CELA DIT, deux tasses d’eau pour 1 tasse de riz, c’est beaucoup trop malgré ce qu’en dit la sagesse populaire, surtout si tu rinces ton riz auparavant afin qu’il ne se transforme pas en triste gruau collant, ce à quoi on parviendra de toute façon en le faisant cuire avec le double du volume en liquide. Votre humble disciple recommande 1 t et 1/4 ou 1/3 d’eau pour 1 t de riz. Bien entendu, cela n’est que ma opinion, bien qu’exprimée de façon fort prescriptive. En tout cas, bisous! Vous êtes des vrais drôles!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s