Les Chefs 2020, épisode 3 : ne me quitte pâtes

D’habitude, Caroline et Mathieu écoutent Les Chefs! pendant 1 heure, puis en passent 5 à écrire un texte de 2000 mots pour rire de 5-6 personnes, puis en dorment 3 et sont efficaces comme 0 le lendemain à la job.

Hey, vous souvenez-vous quand on avait encore une job, toute la gang?
Good times…

– Mathieu

Cette fois-ci, on s’est donné du trouble pour rien et on vous présente la version 5G du roman-photo :

L’ÉPISODE YIENQUE EN GIF!

Ça se prononce GIF.
– Caroline, soucieuse de la prononciation à l’écrit

C’est carrément comme si tu l’avais écouté, si tu l’as pas écouté : même pas besoin de l’écouter! On te résume toutte en petites images animées prédigérées, sans besoin de mâcher. On t’fera pas forcer du ciboulot aujourd’hui!

Cet article est déconseillé aux personnes épileptiques, aux daltoniens et à ceux qui n’aiment pas avoir du fun dans la vie.
– Ministère de la Santé, des Services Sociaux et de la Sainte-Ratoure

Et pis, notre Belle Face d’Élyse, quand cé que cé que ça starte, cette célébration visuelle de ta gloire dans un étonnant format idéal pour faire de la peach comme si c’était un rave en 2003?

Faque comme tout le monde s’y attendait mais que les aspirants chefs ont eu la consigne du réalisateur d’avoir l’air surpris le plus possible (c’est pas demain la veille qu’on va les recevoir au Actors Studio, ceuzes-là), ce soir, comme tous les ans depuis dix ans, c’est…

LE DÉFI DES PÂWTES FRÂWCHES

Et nos futurs serveurs à temps partiel/j’ai une audition aujourd’hui je peux pas rentrer/en fait je veux devenir acteur/voici mon portfolio/veux-tu que je te joue Macbeth? auront une heure et demie pour un défi de pâtes. Queuquoi? Une heure trente? On va dire comme quand notre mère faisait bouillir du brocoli dix minutes de plus que c’était déjà trop cuit anyway avant de le servir : «Ça sent pas bon.»

Tel un pervers traversant les portes western du club vidéo, Daniel arrive alors dans la cuisine.

L’important, explique-t-il aux aspirants chefs, c’est que va falloir que ce soit bon. Hors champ, on peut entendre le bruit de la brise produite par le trio jugeatoire qui opine de la tête avec force sur cette évidente évidente de la Palisse.

Ep03_seg01_04

Ce signe cabalistique en forme de triangle le confirme : Daniel Vézina est un illuminati qui fait pousser de la sariette comme nourriture à reptiliens.

Élyse nous trouve drôles.

Élyse trouve le persil moins drôle. Selon elle, trop de persil, ça puse. Le trio est pas d’accord, mais tous les habitués du Pacini sont d’accord, faque quissé quia raison, trio ignare du baro à pano, han?

Élyse, satisfaite qu’on ait pris son bord dans la chicane du persil, se frotte les mains d’aise. Les juges, eux, brassent des feuilles comme des fonctionnaires pour avoir l’air occupé.

Ça grouille de monde dans la pantry pis on est submergés par une bouffée de nostalgie. Messemble que ça fait longtemps qu’on n’a pas flatté de placements de produits de même.

Parlant de placement de produit, y’a rien qui dit plus «money shot» qu’un égouttoir à jus d’asclépiade bruni.

Belle pub pour le Rmomix, aussi.

J’ai crissement envie de passer ma PCU dans un Thermomix drette là.
– Caroline, queen de la planification financière

Julien, perfectionniste, cueille à la main chaque champignon qui pousse sur les murs du studio, dont l’entretien est financé à même les fonds publics et les restants non utilisés de la gestion impeccable des CHSLD.

Pendant que les aspirants chefs massacrent de la pâte en tapon, Élyse raconte aux juges la taille du motton de cheveux morts qu’elle a retiré du drain de sa douche hier matin.

Ep03_seg01_11

«Y’était gros en cibole!»

Plus impressionnés par la taille des défunts capillaires d’Élyse que par ce que cuisinent les aspirants chefs, notre jugeissime trio met beaucoup d’efforts pour faire assemblant d’avoir l’air intéressé à ce qui se passe sur le plateau. On prend des notes pour le casting du prochain Bernard Émond.

Normand le droïde a rebooté pendant la pause pour faire une mise à jour.

C’est l’heure d’une livraison de ratoure

«If you can’t stand Denise, get août of the Kitchen Aid!»

Juge Boulay a un dessin d’arc-en-ciel brun collé dans sa fenêtre.

En plein mode convergence, on amène sur le plateau des participants d’une autre émission qu’on n’a jamais vue parce qu’on regarde juste des shows de cuisine.

Ce sont des spatules ordinaires. Ces jeunes sont vraiment très menus.

Pour ces quatre aspirants adultes, les aspirants chefs devront aspirer à faire une pizza inspirée. Pour ne pas faire trop «bistro», le péché ultime aux Chefs, ils auront la possibilité de mettre sur leur création du fromage bleu qui goûte le criss, du Louis d’or qui se prononce «weed dor» ou du Velveeta Sélection vieilli 10 ans.

«Hou. Fancie.»

Celui qui fera la meilleure pizza gagnera… un voyage en Italie.

Ouin. C’est ça qu’on se disait aussi.

Pasquale, discobole dans ses temps libres, fait la démonstration de son célèbre coup de poignet dont la fluidité impeccable lui a valu le surnom d’Il Pognetto sur le circuit de compétition Brossard-La Prairie.

Ses conseils de pro de la flexion du radius sont entendus par Romain, qui s’entraîne avec sa pâte à pizza, en attendant que les disquaires réouvrent leurs portes. (Pour se procurer un disque… Disquaire… La pognez-vous?)

«Tourne, ma câlisse, tourne!»

Si ce GIF avait du son, vous entendriez «haaaaaaaaan, haaaaaaaaaaan, haaaaaaaaaan» avec des p’tits cris de jouissance provenant du fromage. «Jamais personne ne m’a frotté de même avant!»

«Ben là les boys, restez dans le bon goût, on est une émission grand public, bout d’viarge!»

«Ben non mais une tite joke késhonne, si elle est drôle, ça passe ben. Était drôle.»

ET PIS LÀ, ÇA VÔ PÔ

En mettant sa pizza au four, Marie-Ève prend le même swing qu’on prend pour passer par-dessus la grosse butte au 18e trou du miniputt et sa pizza va se coller contre le fond du fourneau, essayant de mettre 2 mètres de distanciation entre elle et la porte du poêle. Dans la cuisine, on dirait qu’on vient d’annoncer qu’on a reconstruit le World Trade Center juste pour crisser deux autres avions dedans.

On voudrait être les mains d’Élyse pour toucher son visage angélique et le protéger des drames du monde qui nous entoure.

Hey, calmez-vous, ou vous ne passerez pas à travers l’année.

Pis là, c’est fini.

C’est ça qu’on disait.

Les juges mangent.

Pasquale, affamé de sa démonstration d’Ultimate frisbee, se lance dans la pizz avec appétit et est prêt à faire une jambette au p’tit criss qui s’approche de la prochaine pointe.

«C’est pas de la Delissio, mais c’est pas pire quand même.»

Finalement, utiliser du rubber à la place de la farine n’était pas la décision du siècle. Tout comme l’idée d’une sauce à la marde.

Pas. Assez. De. SAUCE.

Les aspirants chefs font des regards.

Cligne des yeux si tu veux qu’on te sorte d’ici.

Ça prend tellement de temps échanger tous ces regards dramatiques chargés d’un cocktail d’émotions que du gazon a eu le temps de pousser sur les pizzas.

Tu peux cacher tous les défauts avec de la roquette. Tu peux même cacher un cadavre en dessous d’une botte d’arugula pis parsonne va le remarquer.

Et Élyse pratique son audition comme mezzo-soprano pour la chorale de l’Accueil Bonneau.

«Houuuuuuuuuuu »

APARTÉ

Avez-vous déjà remarqué qu’il y a un Bob Ross du champignon dans un retour de pause?

LES GAGNANTS PIS LES AUTRES

Sébastien remporte le concours de pizza, grâce à sa création qui a «créé une symbiose de saveurs dans nos palais qui ont su nous épater et nous ont fait choisir pour vous», selon le petit nerd.

«YEAH ! Le futur m’appartient et rien ne pourra m’arrêter!» déclare le Sébastien du passé.

Tsé, le feeling de quand tu gagnes des billets pour Rome et que tu ne sais pas ce qui s’en vient deux mois après le tournage?

Pas d’file devant le Colisée! Parsonne dans tes photos de la Place Saint-Pierre! VOYAGE DE RÊVE.

Guillaume a gagné parce qu’il a mis de la sauge dans sa sauce. «Sauge dans sa sauce.» Dites ça 5 fois d’affilée rapidement et vous gagnez un prix également ainsi qu’un mal de mâchoire. Tk. Ti-Guy était fou de joie. On aurait dit qu’il venait de gagner un voyage à Rome lui aussi, mais maintenant.

«J’ai gagné? Wow. Merci. Non. Vraiment. C’est beaucoup trop.»

Marysoleil était dans les «ceuzes qui ont moins bien performé», l’euphémisme cheffien pour dire «les rois de la lose». À ses pâtes au merci, les juges ont dit «non persil».

Également loseuse, Marie-Ève a avoué avoir jamais fait de pâtes. Dans nos salons, on était comme…

«Ben voyons. Pis elle a-tu déjà fait des toasts?»

Les deux filles se ramassent en duel. Soudainement, le studio a un sérieux problème de poussière dans l’air.

Quelqu’un peut demander à l’accessoiriste de partir le gros fan? Ça sent super fort l’oignon, là. C’est peut-être Julien.

Marysoleil est ben découragée du défi, qui consiste à faire plaisir au commanditaire, un groupe de producteurs de gros gallinacés typiques de la période de la nativité.

Comme…. ben ben ben découragée.

Niveau «20 avril 2020» découragée.

Juge Boulay nous a raconté à quel point du dindon, on devrait se lever la nuit pour en manger, et Sébastien nous a montré comment ce serait bon si on faisait comme lui l’aurait fait.

Si t’es si bon que ça, mon p’tit Sebou, t’as juste à perdre la prochaine fois pour nous le prouver.

VAS-TU FINIR TON DUEL?

L’une d’entre vous devra quitter la brigade et nous priver de son faciès hautement photo-giffable.
– Élyse

Si ton prénom est un rayon brillant dans le ciel de nos vies, non. Mais c’est pas grave parce que tu perds en souriant plusse que le dude qui a gagné cette semaine.

D’ailleurs, toute l’équipe lui a dit de ne pas lâcher son sourire et que son sourire était utile dans une cuisine et qu’on allait s’ennuyer de son sourire. C’est juste dommage qu’il se mange pas avec du persil, son sourire.

LE DANTELIER

Daniel a passé toute sa rage dans du coupage et de l’écrapoutissage de dinde.

Cette portion de l’épisode contient des scènes de violence et des images pouvant heurter de jeunes dindonneaux.

Effrayée, la brigade passe le reste du Dantelier à faire des «hoooo» pour ne pas s’attirer la fureur du coach. Il met de la crème? «Hooooo!» Il met des petits oignons? «HAAAAOOOOOOOOON!» Il n’éviscère personne de la brigade? «WOUAAAAAH!»

Guillaume a expliqué que le secret de la cuisine italienne, ce n’est pas de blaster du Marco Calliari comme on pourrait le croire, mais bien de cuisiner avec son coeur, pis Élyse était comme…

«J’ai jamais rien entendu d’aussi vrai depuis que Lucie Laurier nous a parlé de virologie et nous a expliqué que l’espuma, c’était des chem trails.»

LA SEMAINE PROCHAINE

On demande aux aspirants chefs de cuisiner sans l’un des quatre groupes alimentaires. Saurez-vous trouver lequel?

Non.

Non, pas ça non plus.

Non, les party mix ne sont pas un groupe alimentaire.

Bingo! Ils devront cuisiner avec pas de viande, ce qui promet d’être un défi avec pas d’action et un duel avec pas de suspense.

Élyse a fait provision de ratoure au Costco (12 packs de 355 ml pour le prix de 10) et prépare une twist IN-CRO-YA-BLE.

On a aucune idée de ce que c’est, mais on capote déjà. On a-tu hâte rien qu’un peu de voir ce qu’y vont nous préparer? Des infusions de fanes de carottes, des culs de fenouil au kale, des courges spaghetti que ça ressemble même pas à du spaghetti pis on est tannés de se faire mentir de mêmepar le gouvernement, et on en passe. Le suspense sera pas tenable, une chance qu’on a rien d’autre à crisser que de stresser pour les 7 prochains jours!

On espère juste que c’est pas Jean-Philippe pis sa cuisine au tempeh qui sont cachés nus en p’tite boule en d’sour de c’te drap-là.

→Pour être informé chaque fois qu’un nouveau texte débarque ici, inscrivez-vous à notre infolettre ou passez sur notre page Facebook. C’est aussi gratuit et délicieux qu’une dégustation de mini soucisses à l’épicerie.←

Une réflexion sur “Les Chefs 2020, épisode 3 : ne me quitte pâtes

  1. Neige et froid à l’extérieur, rires et joie à l’intérieur grâce à vous, vous me faites du bien… (C’est pas drôle, mais c’est senti…)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s