#26 — Quand la poutine va se ressourcer dans le Gange

Caroline Décoste et Mathieu Charlebois goûtent pour vous à toutes sortes de choses, afin de répondre à la question «Si tu manges ça, vas-tu finir ton assiette?».

Comme on est un duo et que les couples, c’est magnifieux (magnifiquement merveilleux), on s’est dit cette semaine qu’on pourrait faire comme Bianca Gervais et son chum, euh, le gars là avec des cheveux, là…

Monsieur Gervais?
– Le public, qui essaie d’aider

… Monsieur Gervais, donc, et manger les yeux dans les yeux, les bras entrelacés en essayant de ne pas se crever mutuellement un oeil avec une fourchette, en se disant à quel point on s’aime.

Faque on s’est acheté un kit à poutine Choix du Président, en se promenant main dans la main dans l’allée des gros congélos chez Maxi.

C’est quoi le rapport? Le rapport, c’est que ça se vend en portion pour deux, et que t’as pas le choix de cuire les deux en même temps. Engraissez, célibataires.

Aussi, rien ne dit plus «notre couple showbizz est heureux» qu’un kit à poutine congelée.

Si j'avions su...

«Si j’avions su.»

Au menu cette semaine, pour nous deux (on l’a-tu dit?) :

KIT À POUTINE POULET AU BEURRE
CHOIX DU PRÉSIDENT

pout-boite

C’est comme un remake de Eat, pray, love dans le rayon des surgelés, sauf qu’on a jamais prié de notre sainte vie, qu’on s’aime pas tant que ça et qu’aller en Inde, ça coûte trop cher. Reste la partie «manger», pis la poutine et le poulet au beurre, ça fait toujours du bien.

PRÉPARATION ET PRÉSENTATION SUGGÉRÉE

Oubliez ce à quoi vous pensez quand on vous dit «Poutine congelée». Le Président du Choix du est assez intelligent pour ne pas simplement garnotter au congélateur le contenant en chtirofogne qu’il vient de ramener du Ashton.

C’parce que c’est pas du chtirofogne,
c’est de l’halloumigniomme chez Ashton.
– Caroline, qui vient de Québec et qui tient à ce que ça se chache

On parle ici de frites congelées d’un bord, de poulet au beurre congelé de l’autre et de leur enfant illégitime : un petit sac (clairement insuffisant) de fromage en crottes congelé.

pout-ingredients

Tels des amants fusionnels codépendants que rien ne sépare, comme si Linda et Paul McCartney avaient été emballés sous vide dans le temps de Wings (le groupe, pas les ailes), les frites et le poulet au beurre se réchauffent au four en même temps. C’est pratique. Et follement romantique.

Maybe I’m amazed by the way you réchauffe dans le four
Maybe I’m amazed by the way I really cheese you
Maybe I’m a frite, maybe I’m a lonely frite
Who’s in the middle of a poutine
That he doesn’t really sauce au beurre
– Poêle McCartney

Et le petit sac de foremage? Il dégèle sur le comptoir pendant que ça fornique dans le four.

T’es tu-seul comme le ti-sac de foremage? Passe ta peine en te bourrant la face pour deux. T’avais rien qu’à swiper à droite au lieu de faire ton/ta difficile.

J’attends de trouver la bonne sauce.
– La fille qui cherche une sauce liquide, mais qui ne coule pas trop,
brune, mais quand même d’une belle couleur, salée,
mais qui ne cause pas d’hypertension, juste assez grasse,
mais qui fait attention à elle, pis hey, on va se le dire, Cindy
(oui, la fille c’est Cindy), c’est pas comme si t’étais la frite
la plus croustillante de ton casseau, un moment donné,
arrête de faire ta difficile si tu veux avoir
du petit fromage un jour. 

Dans quoi servir ce trio improbable, digne d’un mariage forcé dans une région reculée de l’Inde? Dans un bol.

NDLR : On a essayé de faire une joke avec ça, mais on s’est rendu compte à mi-chemin que 1) c’était pas drôle pantoute, les mariages forcés, et 2) le seul morceau de vaissellerie indienne qu’on connaît, c’est le plat à thali. Savez? La version indienne de l’assiette à fondue avec plein de compartiments. Pas de quoi faire rugir de rire un parterre de vedettes dans un gala des Gémeaux. Fait que c’est pour ces raisons qu’on a décidé de ne pas faire un long paragraphe avec ça.

Mission : accomplie!
– Mathieu

High five!
– Caroline

DÉGUSTATION

Honnêtement, on a eu un peu peur. Et si c’était le genre de plat capable de convaincre Gandhi de se partir une autre grève de la faim?

Au look, on dirait qu’on a versé une louche de Gange sur nos frites. Remarquez, c’est le look habituel de la poutine. Comme on disait dans un autre texte : «c’est pas fait pour être beau, c’est fait pour être gras».

Et gras, ce l’est en masse quand tu troques ta sauce brune pour de la sauce AU BEURRE! (Contrairement à la sauce habituelle qui, elle, est au brun.)

Pour brûler toutes ces calories, ça va ben me prendre trois marches du sel!
– Gandhi, au régime parce qu’il fitte pu dans son dhoti

poutine-complete

Ce n’est pas la première fois que le Président part sur un power trip et fusionne ensemble deux cultures qui n’ont rien demandé. Si ce n’était pas particulièrement heureux la fois où il a créé un hybride entre le cheeseburger et le rouleau de printemps, insultant d’un seul coup deux nations qui ont en plus déjà été en guerre, c’est vraiment pas pire du tout dans ce cas-ci.

La frite devient comme une version parmentière nord-américaine du pain naan, et elle danse avec la sauce au beurre dans une lascive chorégraphie digne de Bollywood.

you-are-looking-like-a-maal

Ça se laisse manger, avec un bon goût de revenez-y. Au beurre.

La poutine au poulet au beurre, c’est comme aller au nouveau déli au coin de la rue, plutôt qu’aller à New Dheli. C’est moins loin, mais ça sent aussi exotique.

VAS-TU FINIR TON ASSIETTE?

Au risque de faire péter Mathieu Bock-Côté au frette, cette poutine est la preuve que le multiculturalisme canadien se porte bien. C’est Trudeau père qui serait heureux.

Les mangeurs de hot-dogs ont un nouveau plat national.

Les mangeurs de hot-dogs ont un nouveau plat national.

Et puisque MBC a exigé un droit de réplique…

mbc-poutine

Reste la question : est-ce l’Inde qui rencontre la culture québécoise…

… ou la culture québécois qui rencontre l’Inde?

Franchement, on a hâte à la prochaine fusion indienne du Choix du Président, et on croise fort les doigts pour que ce soit un Pain aux banaans.

Namasté, batinse!

→ Pour être informé chaque fois qu’on s’botte le derrière pour goûter une autre affaire, inscrivez-vous à notre infolettre. C’est aussi gratuit et malaisant qu’une dégustation de p’tites quiches à l’épicerie quand la médame s’attend à ce que t’en achètes une boîte. ←

Publicités

Une réflexion sur “#26 — Quand la poutine va se ressourcer dans le Gange

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s