#25 — Les pires amis du midi

Caroline Décoste et Mathieu Charlebois goûtent pour vous à toutes sortes de choses, afin de répondre à la question « Si tu manges ça, vas-tu finir ton assiette ? ». Question bonus cette semaine: « Qui a eu cette idée folle, un jour, d’inventer le Lunch Mate ? »

***

T’as fini d’étiqueter 478 crayons de couleur, 12 boîtes de crayons de plomb, 26 duo-tangs d’autant de nuances différentes selon la charte Pantone, deux iPad (un pour la classe, un pour le gymnase, comme les espadrilles) et 6 tubes de colle de 2 saveurs différentes (blanche pis mauve).

T’as pris la photo du sac à dos sur le bord de la porte, celle en sortant de la salle de bain après le dernier pipi avant la maternelle, celle sur le trottoir avant la marche inaugurale sur fond de Wagner en direction de la cour d’école et, enfin, la plusse belle, celle devant l’école/assis à son bureau/en train de respirer ses premières moisissures [au choix].

En faisant distraitement tata à ton tout-petit d’une main, les yeux fixés sur ton téléphone, tu as partagé ça sur Instagram. #rentrée2016 #motherhood #prouddaddy Bang ! 47 likes. T’es satisfait.

Parent moderne, tu as survécu à la rentrée. Bravo !

Astheure, crisse-nous patience avec ton flo pour 12 beaux mois consécutifs. Merci.
– Mathieu, porte-parole malgré lui de tes abonnés Instagram

Maintenant, il est temps de t’assurer que tes petits marmots vont survivre à leur année scolaire, ponctuée de coupures de budget, de burn-out d’enseignants et de taxage à la récré. Et une année scolaire réussie, ça commence par de bons lunchs préparés avec amour, soin et petit message dans le fond du sac.

Emma-Emy-Lou-Éva, mange tes bâtonnets de carottes sinon tes dents vont tomber.
Tendrement,
– Maman

Ou alors, pour les parents qui s’en sacrent de leurs enfants, avec un pack de Du Maurier King Size pour la collation, une claque en arrière de la tête comme bonjour et un Lunch Mate dans le sac à dos.

En l’honneur de ces écoliers qui ont pigé en dernier dans le sac à parents, Vas-tu finir a décidé de faire sa rentrée 2016 avec les…

Lunch Mate Hot Dogs et Stackers Bologne, de Schneider’s

lunch-combo

Mate : mot anglais pouvant se traduire par « ami ». Sauf que tu aurais une meilleure alimentation si tu mangeais un de tes amis pour vrai.

Le Lunch Mate se veut un lunch entier, pour l’être pas-tant-chéri-sinon-il-aurait-un-vrai-lunch. À notre avis, il sert surtout à ce que l’être en question arrête de brailler à l’épicerie.

Et quand on dit que le Lunch Mate « se veut », c’est exactement ça : c’est un wannabe d’la boîte à lunch, que tu choisis dans l’équipe de ton panier d’épicerie juste parce que l’autre choix, c’est un sous-marin mouilleux qui expirait lundi dernier.

PRÉPARATION ET PRÉSENTATION SUGGÉRÉE

lunch-mate-3

Sitôt ouvert, le Lunch Mate se présente comme le plus cheap des bento. Le ketchup remplace la sauce soya et le blanc immaculé du plastique bas de gamme tente d’émuler le légendaire raffinement nippon.

Konnichiwa, tabarnak.
– Linda, cuisinière de bento d’Hochelaga

Tout laisser dans l’emballage est la meilleure option. Autrement, vous vous retrouvez avec le plat pour une personne le plus déprimant de l’histoire de l’assiette dont on se demande encore si on va la finir ou pas.

« Prendriez-vous du ketchup pour vos frites ? Ou une corde pour vous pendre ? »

« Prendriez-vous du ketchup pour vos frites ? Ou une corde pour vous pendre ? »

Côté hot-dogs, les saucisses sont froides, pâles et tristes comme les cuisses d’un pigiste qui a travaillé tout l’été (on ne nommera pas de noms).

Mathieu !
– Caroline, qui n’écoute pas les consignes

lunch-mate-zoolanderNous ne sommes donc pas étonnés de voir sur l’emballage qu’elles sont les petites soucisses tristes officielles des Blue Jays de Toronto, équipe qui, rappelons-le (parce qu’on a tous oublié cette information), n’a pas gagné de séries mondiales depuis 1993. Les tites soucisses non plus d’ailleurs.

Et ce qui fait office de frites pourrait servir si l’on voulait cuisiner la plus petite poutine au monde.

Quant au Stackers de bologne, vous avez deux choix.

Choix 1 : « Le tranquille » — Empiler, dans l’ordre : craquelin, bologne et fromage, à l’aide de votre compas comme un premier de classe (ce que vous n’êtes probablement pas, à cause d’une alimentation déficiente et de parents désintéressés par votre bien-être). Un seul de chaque. Pas plus.

Ce « sandwich » est aussi seul que vous, à une table de la cafétéria.

Ce « sandwich » est aussi seul que vous, à une table de la cafétéria.

Choix 2 « L’ambitieux » —Vous voyez grand et vous empilez les craquelin-bologne-fromage jusqu’à former une tour qui dominera les lunchs de toute la cafétéria.

Remarquez que par souci de ressemblance, nous avons gardé le fromage jaune orange pour le top.

Remarquez que par souci de ressemblance, nous avons gardé le fromage jaune orange pour le top.

Une Trump Tower en baloné. How approprié. J’aimerais mieux pogner une pneumonie.
– Mathieu

Oublie pas de construire un mur de napkins en papier pis de le faire payer par le mercredi burritos.
– Caroline

Ce que les Américains appellent la « rule of thumb », présentée ici de façon littérale : on va avoir un pouce de fun.

Ce que les Américains appellent la « rule of thumb », présentée ici de façon littérale : on va avoir un pouce de fun.

Ça n’a pas l’air meilleur que les hot-dogs, mais on a quand même un peu confiance : il y a une Kit Kat d’impliquée, alors on sait qu’on a un tiers de repas qui va être mangeable. Y’a des enfants de Griffintown qui ont des lunchs crus paléo sans gluten qui rêvent de ça, un tiers mangeable.

Béloné, c’est la sœur moins talentueuse de Beyoncé, c’est ça ?
–Linda d’Hochelaga

DÉGUSTATION

Le mini-sandwich au baloné goûte l’innocence de la jeunesse. Cette innocence qui arrivait à nous convaincre que Barbie Girl et Cotton-Eyed Joe étaient de bonnes chansons. Sauf qu’on a maintenant 30 kek’ ans et qu’on préférerait que ça goûte plutôt comme le dernier disque d’Avec pas d’casque.

Ton bologne est un ciel de fromage orange où les étoiles font de l’hypertension.
– Stéphane Lafleur, qui fait son gros possible pour nous satisfaire

Afin de bien recréer l’existence triste et sans avenir des enfants mangeant des Lunch Mate assis seuls dans un coin sur du prélart froid et sale, nous ne fîmes pas réchauffer les hot-dogs. C’était dans les options : au micro-ondes dans une napkin ou frette comme un plancher d’école primaire quand ton seul ami, c’est ton lunch.

Imaginez le plus maussade des chiens chauds. Genre que le chien a un cône pour l’empêcher de se gratter, et qu’il est plus température pièce que chaud. Rajoutez une dépression saisonnière comme dressing et vous approchez du résultat final.

Soucieux de notre environnement, nous avons mis les restants dans le compost. Il s’est mis à pleurer.

C’est infect, c’est le contraire d’un repas, c’est encore plus désolant que l’état de nos écoles publiques. La DPJ pourrait installer des émetteurs GPS sur les Lunch Mate et débarquer dans les familles qui en achètent.

Mince consolation : grâce à la Baloney Trump Tower, on a récolté 47 % de notre consommation de gras saturé pour la journée, soit un résultat bien au-dessus de notre note en gymnastique sur la tite poutre à 4 pouces du sol. Aussi, la moutarde goûtait bon.

VAS-TU FINIR TON LUNCH ?

Non.

Tu vas même laisser les bullies partir avec. « Tu veux mon lunch ? Tiens. Pas besoin de me taper. Je peux te donner 20 $ en plus pour que tu m’en débarrasses chaque midi. » De quoi transformer les ateliers de Jasmin Roy en formations en entrepreneuriat.

→ Pour être informé chaque fois qu’un nouveau texte débarque ici, inscrivez-vous à notre infolettre. C’est aussi gratuit et délicieux qu’une dégustation de mini soucisses à l’épicerie. ←

Publicités

3 réflexions sur “#25 — Les pires amis du midi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s