#23 — Batman V Superman : L’aube du diabète – 2e partie

Caroline Décoste et Mathieu Charlebois goûtent pour vous à toutes sortes de choses, afin de répondre à la question « Si tu manges ça, vas-tu finir ton assiette ? »

***

On est allés voir Batman V Superman: Dawn of Justice. Le film est-il meilleur que les céréales? Disons qu’au moins, les céréales, tu ne les manges pas pendant deux heures et demie.

Vous ne l’avez pas vu? Imaginez qu’un enfant joue avec ses figurines et invente une histoire au fur et à mesure. Pis, à la fin, sa p’tite sœur veut jouer avec alors il lui refile la figurine de fille dont personne ne veut. Poum pow pow, pis là il vole pis là Batman il dit «Tu saignes-tu?» pis là boum boum boum.

Le film, c’est ça.

Ça ne nous empêchera pas de terminer ce qu’on a amorcé dans le précédent texte : goûter les céréales officielles du film.

C’est aussi l’occasion de faire le sacrilège ultime du monde geek, soit d’ouvrir des boîtes sur lesquelles il est écrit «Édition de collection» et manger ce qu’il y a dedans (on rote encore nos figurines Star Wars). On le regrettera sûrement dans 30 ans, sans le sou, quand les seules choses que nous aurons seront ces deux textes et 3-4 dents cariées.

Alors…

[Voix super sérieuse façon Alain Zouvi] La semaine dernière, super Mathieu avait super défendu l’homme super. Pour la deuxième partie de ce combat épique qui finira dans un bain de lait, BatCaroline défend le bathonneur de l’homme-batte avec :

BATMAN — CÉRÉALES AU CHOCOLAT ET
AUX FRAISES SAVEURS NATURELLES
— ÉDITION DE COLLECTION

IMG_6774-1

Mettons de quoi au clair : si j’ai choisi Bruce Wayne, ce n’est pas à cause de sa fortune, mais pour sa belle personnalité, OK? C’t’un gars ordinaire avec un peu de bidous qui n’a pas eu une enfance facile. Il a besoin d’amour. Et de sucre.

C’est pourquoi il envoie ce soir un signal dans la nuit de Gotham : aime-moé, mange mes céréales!

IMG_6767-1 [28646]

Batman, c’est un détective. Il est comme Colombo, mais qui aurait deux parents morts dont il parle tout le temps, plutôt qu’une épouse dont il parle tout le temps.

Après un entraînement de cross-fit extrême avec lequel il casse les oreilles de tout le monde, parce que tsé, c’est du cross-fit, il est devenu un espèce de ninja qui fait une fixation sur les rats volants.

Ton Superman, Mathieu, il a peut-être 1 000 superpouvoirs, mais mon Batman, lui, n’en a qu’un, et le meilleur : ne pas cramper de rire quand il doit affronter Gueule d’Argile, un vrai méchant menaçant que tu anéantis en vidant dessus ton fond de Brita ou de verre à dentier.

Et je ne te parle même pas de Ten-Eyed Man, le méchant qui s’est fait greffer des nerfs optiques au bout de chaque doigt, parce que… heu… les scénaristes font ce qu’ils peuvent pour remplir un numéro chaque mois depuis 76 ans.

Mais son pire ennemi, c’est un genre de Gilles Latulippe psychopathe tombé dans un bac d’acide, qui passe trop de temps au rayon des cosmétiques pour tester des lip gloss et y va un peu fort sur la foundation.

Ça s’voit même pas, ton acné dégueulasse. I did it again!
— Gaby Gravel

Et que dire de la bravoure de Batman devant le danger? Est-ce que ton Kryptonien fait ça, lui, tenir à bout de bras des gorilles avec une ceinture d’explosifs? J’pense pas, non.

batman-gorille

Faque imagine la puissance de cette arme composée d’ingrédients de l’avoine, développée en secret après des années de recherche et pas mal de vaisselle.

LES BAT-CÉRÉALES

Tel le mystérieux chevalier noir, les batcéréales sont à saveur de noir foncé (chocolat), avec une touche de sensibilité (aux fraises).

C’pas vrai que tu vas traiter Batman de tapette pis t’en sortir indemne
juste parce que ses céréales sont aux fraises.
— Caroline

Les saveurs sont naturelles, tout comme l’awesomeness du personnage. Y’a rien de chimique ni d’extraterreste là-dedans. Que du bon dextrose, du vrai phosphate tricalcique, de l’honnête maltodextrine et du pur tocophérol. Certes, ça ne contient pas de vitamine A, ni de vitamine D ou C, ni de parents non plus.

Pour des orphelins en santé!
— General Mills

L’occasion aurait été bonne d’ajouter des guimauves ou des fruits séchés, pour symboliser Robin. Mais non. Y’a juste du Batman. Où est Robin dans ce bol? Qu’est-il arrivé au Boy Wonder?

Oupelaï.

Oupelaï.

Bruce Wayne fait donc cavalier seul dans le bol. Un peu comme le fan qui trouve que les films de Tim Burton étaient bons. #foreveralone

Les céréales Batman sont en forme du logo de Batman, parce que Batman adore mettre son logo partout. Son avion est en forme de chauve-souris, son boomerang aussi, comme ses étoiles de ninja et, probablement, la façon dont est trimé son poil de poche.

Chus un gars mystérieux, hin hin hin. (Et je prends le temps de me mettre du mascara noir autour des yeux quand je mets mon masque.)

Chus un gars mystérieux, hin hin hin. (Et je prends le temps de me mettre du mascara noir autour des yeux quand j’enfile mon masque.)

C’est pas compliqué, Batman met son logo plus partout encore que Louis Vutton. Surprenant que le quartier chinois ne soit pas rempli de copies de batsacoches.

PRÉSENTATION SUGGÉRÉE

Vu que t’as probablement pas de majordome pour te verser tes céréales, va falloir que tu le fasses toi-même, comme un grand. Vas-y mon ti-loup, t’es capable!

À défaut d’avoir une batcave évaluée à 682 millions de dollars (watch out le compte de taxe scolaire), tu peux t’asseoir dans ta cave-tout-court, avec ton ti bol pis ta tite cuillère, habillé en noir, dans le noir. Chauve-souris en option.

Mais fais attention pour pas te sacrer un coup de cuillère dans l’œil pis te ramasser comme Double-Face, ok?

Variante : tu peux aussi inviter un ami et le forcer à s’habiller comme un farfadet avec ses bobettes à l’extérieur de ses collants.

Batman, défenseur de la veuve et de l’orphelin, sauf quand il décide d’amener l’orphelin en question avec lui pour se battre avec de dangereux criminels.
— Mathieu

DÉGUSTATION

C’est une première à Vas-tu finir ton assiette : on a trouvé une technologie pour recréer chez toi, lecteur, nos sensations durant la dégustation. Ça s’appelle d’la réalité virtuelle, c’est full 2016, un peu comme le Virtual Boy de Nintendo, et ça donne le même mal de coeur pour gratos.

Étape 1 : glisse une cuillère à thé de sucre sur ta langue et fixe le gif ci-dessous.

batman-logo

Files-tu tout croche, là? Parfait.

Étape 2 : enfile-toi un fond de lait tiède pis regarde le gif à nouveau.

Tu devrais maintenant te sentir pareil comme après un demi-bol de Batcéréales, sans avoir à en acheter. On t’a fait économiser 3,99 $, faque tu nous dois quatre piasses.

Pis non, on ne prend pas la bat-carte de crédit.
Fuck you, Batman & Robin de 1997!

— Mathieu

NOM D’UNE HYPERGLYCÉMIE, BATMAN! VAS-TU FINIR TON BATBOL?

Ce ne sont pas les céréales que Gotham mérite, mais ce ne sont pas les céréales dont Gotham a besoin non plus. Avant de boire ses 15 cafés, le commissaire Gordon a besoin d’un bon déjeuner équilibré.

Dans l’épisode précédent, Mathieu se plaignait que ses super céréales étaient ben que trop sucrées, comme quoi la kryptonite à base de glucose-fructose, c’est dur su’l pancréas. Ben Batman, lui, n’a pas d’estomac de moumoune. Ses céréales goûtent mauvais que le y’âble pis y’en mange PAREIL.

SadBatman

Batman, il avait pas de parent pour lui apprendre à manger comme du monde. Vas-tu vraiment taper sur un orphelin?

Non, ça c’est la job de Bane.
— Mathieu

Gwedgegwe babwagaphki gedgwe!
— Bane, à travers son masque et son accent

QUI L’EMPORTE ?

Impossible de choisir. Chaque céréale a ses forces (la boîte est belle, le sac est facile à ouvrir, elle s’aligne ben avec les autres boîtes dans l’armoire, etc.) et ses faiblesses (ça goûte le yâble, c’est pas mangeable, ça tombe sur le cœur, etc.). Céréale-Superman et céréale-Batman sont à la hauteur du film dont elles font la promotion.

On déclare donc un match nul, aussi nul que le film. Un match durant lequel les deux héros ont appris à se connaître et à se respecter. Le surplus de caramel de Superman serait capable d’envoyer Joker dans un coma diabétique, et le goût de fraise de Batman ferait s’agenouiller le général Zod.

Finie, la bataille. Serrez-vous la main.

Qui est le gant et qui est la main, dans cette métaphore?

Qui est le gant et qui est la main, dans cette métaphore?

→ Nom d’un tympan atrophié, Batman, comment faire pour ne rater aucun texte? Mon cher Robin, inscris-toi à notre bat-infolettre. C’est aussi gratuit et délicieux que de sacrer une taloche qui fait «ZLONK!» à un homme de main du Pingouin. ←

Batman, tout heureux de ne jamais manquer un de nos textes.

Publicités

2 réflexions sur “#23 — Batman V Superman : L’aube du diabète – 2e partie

  1. Je cours à l’instant m’acheter les deux boîtes de céréales.
    J’les ouvrirai pas pis dans 30 ans je vais me faire une petite fortune aux enchères !!
    Elles seront fort certainement encore consommables en plus 🙂 !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s