#10 — Embrasse-moi, je suis (un ragoût) irlandais

Caroline McDécoste et Mathieu O’Charlebois goûtent pour vous à toutes sortes de choses, afin de répondre à la question « Si tu manges ça, vas-tu finir ton assiette? »

C’est la Saint-Patrick! On sort donc nos chapeaux en plastique vert à paillettes avec un trèfle dessus achetés au Dollarama, on fait semblant d’avoir lu James Joyce et on se sert un bon plat de…

RAGOÛT IRLANDAIS CORDON BLEU

ragout-3
Le guide alimentaire irlandais est clair, il est important de consommer les quatre groupes alimentaires : les patates, la Guinness, les cheveux roux et le ragoût irlandais.

Aujourd’hui, en l’honneur de la journée où on décide collectivement que ce n’est pas dégueulasse, de la bière verte, nous allons déguster le fameux Irish Stew. (À ne pas confondre avec le Disco Stew, qui est un personnage des Simpsons.)

Traditionnellement, le ragoût irlandais est fait avec de l’agneau. Monsieur Bleu (prénom : Cordon), lui, fait ça avec du bœuf. Du « bœuf formé », plus précisément. Formé où? Ce n’est pas indiqué. On va donc dire qu’il a une formation de comédien au conservatoire et qu’il pourrait nous jouer du George Bernard Shaw coaché par Kenneth Branagh.

La première étape pour cuisiner un ragoût irlandais :
faire un roux.
— Jonathan Swift

PRÉPARATION

D’abord, se verser un grand verre de Guinness. Une bière équivaut à un steak, dit-on. Si le ragoût se révèle pas mangeable, t’auras donc quand même ton souper (pis un p’tit buzz).

La Guinness est à l’Irlandais ce que le Cordon est au Bleu.
— Oscar Wilde

Ensuite, il suffit de suivre les deux étapes suivantes, simultanément : faire réchauffer le ragoût et éviter les batailles de bar. Un coup de tabouret en arrière de la tête est si vite arrivé, et les miettes de bois n’apporteront pas plus de fibres au ragoût.

Et ce désespoir qui s’empare de toi
Ô vie fatale, faite de tourments
Quand dans ton ragoût encore froid
Tu trouves un tabouret en fragments
— W.B. Yeats

On réchauffe jusqu’à ce que ça soit chaud, ce qui ne laisse pas vraiment le temps d’attendre Godot.

PRÉSENTATION SUGGÉRÉE

Puisque l’Irlande est reconnue pour sa scène musicale de qualité, qu’on dompe parfois de force dans son iTunes, on recommande un accord mets et musique, avec le grand succès “Formed beef chunks” d’Enya ou “Nothing compares 2 stew” de Sinéad O’Connor.

Raaaa-goût! Raaaa-goût! Raaaa-goût AH eh AH eh AH
eeeeeh yaaaaaaaa yayayaaaaaaaaaa.
— The Cranberries

On peut servir le stew simplement dans un bol, comme on le mangerait dans n’importe quel pub un peu louche de Dublin, avant de recevoir un coup de tabouret en arrière de la tête. (LÀ, c’est le temps.)

Remarquez l’attention portée aux détails, alors que la tite ligne du bol rappelle poétiquement la verte Érin.

Remarquez l’attention portée aux détails, alors que la tite ligne du bol rappelle poétiquement la verte Érin.

DÉGUSTATION

Déception : ce n’est ni vert, ni fait de viande de farfadet. Pas de trèfle nulle part non plus. Maudit qu’on haït ça quand un peuple refuse de n’être qu’un paquet de stéréotypes! Tant pis. On a rajusté notre ceinture fléchée, parti le disque de la Bottine et pris une bouchée.

Pas pire! On n’aurait pas fait un numéro de Riverdance à la première bouchée, mais c’est franchement pas mal.

Les patates ont une texture de patates, la viande est agréablement épicée, la sauce est saucée… C’est réussi. On cale notre verre de Guinness pour célébrer ça! (Ben voyons. C’est la Saint-Patrick. Pas besoin de raison.)

VAS-TU FINIR TON ASSIETTE?

En lendemain de brosse émeraude, un 18 mars, ça se peut très bien! C’est à ce jour, à l’exception de la crème glacée rouge velours, ce qu’on a dégusté de plus comestible.

C’est, avec le remède contre la lèpre, le tank, la photographie couleur et le missile téléguidé, l’une des inventions dont les Irlandais devraient être fiers. Sláinte!

Yeah yeah yeah!
— Bono et ses lunettes fumés

Guitare avec de l’écho
— The Edge

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s