#1  —  Une soupe de pâté chinois

Caroline Décoste et Mathieu Charlebois goûtent pour vous à toutes sortes de choses, afin de répondre à la question «si tu manges ça, vas-tu finir ton assiette ?»

Cette semaine :

La soupe Chunky de Campbell’s, saveur «pâté chinois façon taverne»

pc-1

Le nom du met à lui seul fait naître toute une panoplie de questions dont nous n’avons pas les réponses.

Peut-on blâmer Campbell’s pour le déclin de la taverne Magnan? Les dames sont-elles bienvenues dans cette conserve?

Les dames sont parties se faire un sandwich.
J’aurais dû faire pareil.
– Caroline

Que les femmes aient autant le droit de manger cette soupe
que les hommes, c’est un des grands échecs du féminisme.
– Mathieu

Aura-t-on droit à une garniture d’oeufs dans le vinaigre? Trouvera-t-on deux ou trois piliers de bar au fond de la conserve?

Pour cette dernière question, la réponse fut trouvée assez rapidement. Au fond de la boîte de conserve, il y a les patates pilées.

pc-2

#FOODPORN

Préparation :

La recette est facile : ouvre, fais chauffer, mange.

pc-3Plus facile encore : une clé sur le dessus permet de le faire le tout sans sortir l’ouvre-boîte. On comprend vite que c’est fait pour le paresseux en nous. À l’heure qu’il est, des techniciens chez Campbell’s cherchent une méthode pour que la soupe se réchauffe toute seule dans la canne (on espère avoir une lettre dans Le Devoir nous aussi!).

Sitôt le couvercle retiré, nous sommes frappés de plein fouet par l’arôme. Non. Par l’odeur. L’étiquette ne ment pas : ça sent la taverne. Le plancher de taverne, surtout.

C’est écrit «ouvrir avec soin». Parce que t’es pas préparé mentalement à c’t’odeur-là.
– Caroline

C’est comme ouvrir une canne de manger pour chat, mais au lieu d’avoir 3 chats qui se mettent à miauler autour de toi, ce sont des gars de la construction qui débarquent chez vous.
– Mathieu

«Une soupe qui se mange comme un repas», annonce l’emballage. Effectivement : comme pour un repas, il vous faudra un plat et des ustensiles pour manger cette soupe. Rapidement, nous comprendrons que c’est là le seul point de comparaison possible avec un repas.

Présentation suggérée :

 La Belgique nous enverra une mise en demeure quelques jours plus tard, pour atteinte à sa réputation.

La Belgique nous enverra une mise en demeure quelques jours plus tard, pour atteinte à sa réputation.

Dans un bol-assiette, si tu veux que ça ressemble à la photo de l’étiquette.

Dans un bock, si tu veux vivre à fond le côté «taverne». Ou un verre à bière, si tu veux faire ton fancy.

En partant, il faut oublier le rassurant ourlet de patates de la photo d’emballage. Si vous avez brassé la soupe un minimum en faisant cuire, c’est fini. Ou si vous avez juste essayé de le sortir son écrin métallique.

Visuellement, on a plutôt l’impression d’être devant la plus mauvaise idée au monde pour un smoothie.

Ne manque que du tofu soyeux et du kale et t’es parti pour la journée. Prends des notes, Marilou.
-Caroline

La «dégustation»

Est-ce que ça goûte le pâté chinois? Ben… si pour vous, un pâté chinois c’est un semblant de saucisse de porc, un vague goût de sauce à la bière, des petits pois, des patates et du maïs beige passés dans le malaxeur : oui.

C’est un mélange de ragoût en conserve et de pâté chinois. Le pire des deux.
-Mathieu

En fait, ça goûte plus le «façon taverne» que le pâté chinois. Tout y est : la bière tablette, l’odeur de vieux, la cuirette du tabouret, le bonhomme qui est là tous les jours à partir de 14h…

«Aucun colorant ou saveur artificielle», promet l’emballage. C’est bien la première fois qu’on regrette qu’il n’y en ait pas. On a résisté à l’envie de se pincer le nez comme un enfant de 4 ans. On aurait dû.

Côté accord mets-vin : ça se sert avec un verre de rouge. Du ketchup, plus précisement.

La pastille de goût? Brun et odorant.
– Caroline

Avec du ketchup, c’est mieux, parce que ça goûte le ketchup.
– Mathieu

En vin, on calcule la persistance en bouche en caudalies. Ici, ça serait un bon 10–12 chunky. On le regrettera longtemps après d’ailleurs.

Vas-tu finir ton assiette ?

Non. Si tu la finis, c’est que tu souffres d’anosmie ou que t’es un chat.

Si le pâté chinois goûtait ça, il n’y a pas un enfant qui en voudrait. Au contraire. «Si tu ne manges pas tout ton brocoli, tu vas avoir du pâté chinois Campbell’s!»

Bref, nous n’étions définitivement pas assez saouls pour apprécier ce mets «façon taverne». Les foodies préféreront attendre la version micro-brasserie.

Publicités

Une réflexion sur “#1  —  Une soupe de pâté chinois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s